Journalisme sans conscience n'est que ruine de l'âme

La journaliste Emmanuelle Ducros a-t-elle été rémunérée par des lobbys de l'industrie agro-alimentaire ?

La journaliste Emmanuelle Ducros, "spécialiste" de l'agriculture, ardente avocate de "l'indispensable" glyphosate et œuvrant avec zèle pour différent médias ainsi que très active sur Twitter semble avoir été prise en "flagrant délit" de ménages pour BigAggro ...

Cela ne surprendra certainement pas ceux qui s'intéresse à l'influence médiatique des champions de la "merveilleuse" chimie alimentaire ayant éradiqué la faim dans le monde (bon, dans leur monde, les autres étant des sans dents, ils comptent pour rien) mais il est assez rare qu'un ou une journaliste soit publiquement "dénoncé-e" par ses collègues :-)

MDP étant relativement peu actif (euphémisme) dans le domaine de l'écologie, voici le lien vers un article de Libération que nous savons tous être un "affreux" média vendu au terrible Xavier Niel

La journaliste Emmanuelle Ducros a-t-elle été rémunérée par des lobbys de l'industrie agro-alimentaire ?

P.S. : Aaargh, je commence petit à petit à sombrer sous l'influence de l'écriture inclusive ... Cela doit être du à l'intoxication par aérosol au glyphosate et ses frères :-).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.