Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Moi ce ce que je trouve bizard, c'est que je n'ai pas encore entendu parler de l'évaluation de l'intégration des enfants gravement troublés (entre autres, les autistes) à l'école.

Bien sur, à partir du moment ou ils rentrent dans la classe, c'est gagné...pas la peine de s'interroger!

Et bien malgré toute la bonne volonté des enseignants, je pense qu'il y a souvent maltraitance car ces enfants ne sont pas à leur place et  en souffrent gravement. Mais bon, on prefere se voiler la face et s'attaquer aux soins dont ces enfants ont d'abord besoin.C'est fou!