Tanguy Allard
Abonné·e de Mediapart

112 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 févr. 2013

Les idées lumineuses de Mr Migaud

Tanguy Allard
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il paraîtrait que Didier Migaud, premier président de la Cour des Comptes, a livré hier un certain nombre de nouvelles idées afin d'augmenter encore les recettes de l'Etat, dans l'optique de la réduction du déficit public. Objectif de ces nouvelles pistes données par Mr Migaud : aider toujours plus les revenus les plus faibles à boucler leurs fins de mois... en négatif.

- Fiscalisation des prestations sociales au titre des allocations familiales, car elles s'intègrent dans les revenus finalement, ou du moins leur baisse et leur plafonnement. En voilà une bonne idée qui... ne va pas relancer la consommation des ménages déjà fragilisés par la crise ! Et qui, du même coup, va encore réduire les recettes dues à cet impôt si juste qu'est la TVA... Du coup, le milliard récolté par la fiscalisation des alloc' en 2013 (1,5 milliard en 2014), ne fera que compenser la baisse des recettes de TVA, non ? Ce qu'il est futé ce Mr Migaud !

- Fiscalisation de la majoration de la pension de retraite des parents de plus de trois enfants, qui pourrait rapporter 800 millions en plus à l'Etat. En voilà une idée qui va encourager la natalité dans les générations à venir ! Ce qu'il est fort ce Mr Migaud ! 

- Désindexation des pensions du régime général des retraites par rapport à l'inflation, voire tout simplement gel de ces pensions. Etant donné qu'il semblait être déjà question, dans une future réforme des retraites de désindexer les pensions des régimes spéciaux, avant extension au régime général, les pensionnés du régime général doivent-ils finalement s'attendre à voir leur pension coupée en deux lors de la prochaine réforme des retraites pendant qu'on y est ? (http://www.blogger.com/blogger.g?blogID=7835306628344789751#editor/target=post;postID=1695906733423795557;onPublishedMenu=allposts;onClosedMenu=allposts;postNum=16;src=postname). Une future réforme des retraites déjà initiée par la Cour des Comptes. Mr Migaud a quelque chose contre les vieux ?
- Réduction des aides aux entreprises. La plus grande partie des aides publiques étant déjà accaparées par les plus grosses boîtes, celles-ci se rattraperont en licenciant ou en gelant les salaires de leurs travailleurs ; quant aux petites, cela achèvera de les faire couler. Mr Migaud est décidément un farouche défenseur de la relance économique...
L'argument magique de Mr Migaud est que "personne ne doit être à l'écart de l'effort". Ce que Mr Migaud omet, c'est que tous ces gens qu'il vise ici, aux revenus pas forcément conséquents, contribuent déjà à l'effort avec la TVA, qui les touche eux en premier, et qui a été augmentée lors de la sortie du "pacte de compétitivité", rappelons-nous...
Dans tout cela, Mr Migaud n'a pas parlé d'autres coupes sur lesquelles la Cour des Comptes planche forcément déjà : la coupe 1000 euros sur son propre salaire, sur celui de ses collègues de la Cour, sur celui de chaque député et sénateur, sur celui de chaque ministre et sous-ministre, sur celui des PDG d'entreprises publiques - même si, pour ces pauvres gens, il a déjà été plafonné à 450 000 euros par an... -, sur celui...
Comment ? Ah, on nous signale que ce n'est pas prévu dans les suggestions de la Cour des Comptes. Un oubli, certainement...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Pouvoir d'achat
« Et Macron, il pense aux familles nombreuses quand tout augmente ? »
En avril 2022, selon l’Insee, les prix des produits de grande consommation vendus dans la grande distribution ont augmenté de 1,3 %. Une hausse des prix que subissent de plein fouet les plus modestes. À Roubaix, ville populaire du nord de la France, la débrouille règne.
par Faïza Zerouala
Journal — France
Violences conjugales : Jérôme Peyrat finalement contraint de retirer sa candidature
L’ancien conseiller d’Emmanuel Macron, condamné pour violences conjugales, renonce à la campagne des législatives. La défense catastrophique du patron de LREM, Stanislas Guerini, a accéléré les choses. Et mis fin à la gêne qui montait au sein du parti présidentiel, où personne ne comprenait cette « décision venue d’en haut ».
par Ellen Salvi
Journal
Affaire Jérôme Peyrat : « Le problème, c’est qu’ils s’en foutent »
Condamné pour violences conjugales en 2020, Jérôme Peyrat a fini par retirer sa candidature aux élections législatives pour la majorité présidentielle à deux jours de la date limite. Il était pourtant toujours soutenu par les responsables de La République en marche, qui minimisent les faits.
par À l’air libre
Journal
Élisabeth Borne et l’écologie : un certain savoir-rien-faire
La première ministre tout juste nommée a exercé depuis huit ans de nombreuses responsabilités en lien direct avec l’écologie. Mais son bilan est bien maigre : elle a soit exécuté les volontés de l’Élysée, soit directement contribué à des arbitrages problématiques.
par Mickaël Correia et Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Le générique ne prédit pas la fin
Que se passe-t-il lorsque le film prend fin, que les lumières de la salle de cinéma se rallument et qu’après la séance, les spectatrices et spectateurs rentrent chez eux ? Le film est-il vraiment terminé ? Le cinéma vous appartient. Le générique ne prédit pas la fin. Il annonce le début d’une discussion citoyenne nécessaire. Prenez la parole, puisqu’elle est à vous.
par MELANIE SIMON-FRANZA
Billet de blog
Une fille toute nue
[Rediffusion] Une fois de plus la « culture » serait en danger. Combien de fois dans ma vie j’aurais entendu cette litanie… Et ma foi, entre ceux qui la voient essentielle et ceux qui ne pas, il y a au moins une évidence : ils semblent parler de la même chose… des salles fermées. Les salles où la culture se ferait bien voir...
par Phuse
Billet de blog
Quand le Festival de Cannes essaie de taper fort
La Russie vient de larguer 12 missiles sur ma ville natale de Krementchouk, dans la région de Poltava en Ukraine. Chez moi, à Paris, je me prépare à aller à mon 10e Festival de Cannes. Je me pose beaucoup de questions en ce mois de mai. Je me dis que le plus grand festival du monde tape fort mais complètement à côté.
par La nouvelle voix
Billet de blog
Entretien avec Ava Cahen, déléguée générale de la Semaine de la Critique
La 61e édition de la Semaine de la Critique se déroule au sein du festival de Cannes du 18 au 26 mai 2022. La sélection qui met en avant les premiers et seconds longs métrages, est portée pour la première fois cette année par sa nouvelle déléguée générale Ava Cahen qui défend l'amour du cinéma dans sa diversité, sa réjouissante monstruosité, ses émotions et son humanité.
par Cédric Lépine