Tanguy Allard
Abonné·e de Mediapart

112 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 févr. 2013

Les idées lumineuses de Mr Migaud

Tanguy Allard
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il paraîtrait que Didier Migaud, premier président de la Cour des Comptes, a livré hier un certain nombre de nouvelles idées afin d'augmenter encore les recettes de l'Etat, dans l'optique de la réduction du déficit public. Objectif de ces nouvelles pistes données par Mr Migaud : aider toujours plus les revenus les plus faibles à boucler leurs fins de mois... en négatif.

- Fiscalisation des prestations sociales au titre des allocations familiales, car elles s'intègrent dans les revenus finalement, ou du moins leur baisse et leur plafonnement. En voilà une bonne idée qui... ne va pas relancer la consommation des ménages déjà fragilisés par la crise ! Et qui, du même coup, va encore réduire les recettes dues à cet impôt si juste qu'est la TVA... Du coup, le milliard récolté par la fiscalisation des alloc' en 2013 (1,5 milliard en 2014), ne fera que compenser la baisse des recettes de TVA, non ? Ce qu'il est futé ce Mr Migaud !

- Fiscalisation de la majoration de la pension de retraite des parents de plus de trois enfants, qui pourrait rapporter 800 millions en plus à l'Etat. En voilà une idée qui va encourager la natalité dans les générations à venir ! Ce qu'il est fort ce Mr Migaud ! 

- Désindexation des pensions du régime général des retraites par rapport à l'inflation, voire tout simplement gel de ces pensions. Etant donné qu'il semblait être déjà question, dans une future réforme des retraites de désindexer les pensions des régimes spéciaux, avant extension au régime général, les pensionnés du régime général doivent-ils finalement s'attendre à voir leur pension coupée en deux lors de la prochaine réforme des retraites pendant qu'on y est ? (http://www.blogger.com/blogger.g?blogID=7835306628344789751#editor/target=post;postID=1695906733423795557;onPublishedMenu=allposts;onClosedMenu=allposts;postNum=16;src=postname). Une future réforme des retraites déjà initiée par la Cour des Comptes. Mr Migaud a quelque chose contre les vieux ?
- Réduction des aides aux entreprises. La plus grande partie des aides publiques étant déjà accaparées par les plus grosses boîtes, celles-ci se rattraperont en licenciant ou en gelant les salaires de leurs travailleurs ; quant aux petites, cela achèvera de les faire couler. Mr Migaud est décidément un farouche défenseur de la relance économique...
L'argument magique de Mr Migaud est que "personne ne doit être à l'écart de l'effort". Ce que Mr Migaud omet, c'est que tous ces gens qu'il vise ici, aux revenus pas forcément conséquents, contribuent déjà à l'effort avec la TVA, qui les touche eux en premier, et qui a été augmentée lors de la sortie du "pacte de compétitivité", rappelons-nous...
Dans tout cela, Mr Migaud n'a pas parlé d'autres coupes sur lesquelles la Cour des Comptes planche forcément déjà : la coupe 1000 euros sur son propre salaire, sur celui de ses collègues de la Cour, sur celui de chaque député et sénateur, sur celui de chaque ministre et sous-ministre, sur celui des PDG d'entreprises publiques - même si, pour ces pauvres gens, il a déjà été plafonné à 450 000 euros par an... -, sur celui...
Comment ? Ah, on nous signale que ce n'est pas prévu dans les suggestions de la Cour des Comptes. Un oubli, certainement...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — États-Unis
« La Cour suprême des États-Unis a un agenda : celui de l’extrême droite »
La Cour suprême des États Unis vient de rendre plusieurs arrêts inquiétants. Le premier, actant la fin de l’autorisation fédérale d’avorter, a mis le monde en émoi. Jeudi 30 juin, elle a nié l’autorité de l’agence pour l’environnement américaine a réduire les gaz à effets de serre. Pour l’américaniste Sylvie Laurent, elle est devenue une institution « fondamentaliste ».
par Berenice Gabriel, Martin Bessin et Mathieu Magnaudeix
Journal — Budget
Le « paquet pouvoir d’achat » ne pèse pas lourd
Le gouvernement a confirmé une série de mesures pour soutenir le pouvoir d’achat des fonctionnaires, des retraités et des bénéficiaires de prestations sociales. Mais ces décisions ne permettent pas de couvrir la hausse des prix et cachent une volonté de faire payer aux plus fragiles le coût de l’inflation.
par Romaric Godin
Journal
Covid : face à la septième vague, les 7 questions qui fâchent
Risques de réinfections, protections, efficacité des vaccins actuels et attendus, avenir de la pandémie… Nos réponses pour s’y retrouver face à cette nouvelle vague de Covid-19.
par Rozenn Le Saint
Journal
Urgences : vers la fin de l’accueil inconditionnel ?
La première ministre a reçu, jeudi, 41 recommandations pour l’été « à haut risque » qui s’annonce à l’hôpital. Parmi les mesures mises sur la table : la fin de l’accès sans filtre aux urgences et la revalorisation des heures de travail la nuit et le week-end.
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
Quels sont les rapports de classes à l’issue des élections 2022 ?
On a une image plus juste du rapport des forces politiques du pays en observant le résultat des premiers tours des élections selon les inscrits plutôt que celui des votes exprimés. Bien qu’il y manque 3 millions d’immigrés étrangers de plus de 18 ans. L’équivalent de 6% des 49 millions d’inscrits. Immigrés qui n’ont pas le droit de vote et font pourtant partie des forces vives du pays.
par jacques.lancier
Billet de blog
Quand le RN est fréquentable…
La dernière fois que j'ai pris ma plume c'était pour vous dire de ne plus compter sur moi pour voter par dépit. Me revoilà avec beaucoup de dépit, et pourtant j'ai voté !
par Coline THIEBAUX
Billet de blog
Lettre d’un électeur insoumis à un électeur du RN
Citoyen, citoyenne, comme moi, tu as fait un choix politique mais qui semble à l’opposé du mien : tu as envoyé un député d’extrême-droite à l’Assemblée Nationale. A partir du moment où ce parti n’est pas interdit par la loi, tu en avais le droit et nul ne peut te reprocher ton acte.
par Bringuenarilles
Billet de blog
Boyard et le RN : de la poignée de main au Boy's club
Hier, lors du premier tour de l’élection à la présidence de l’Assemblée nationale, Louis Boyard, jeune député Nupes, a décliné la main tendue de plusieurs députés d’extrême droite. Mais alors pourquoi une simple affaire de poignée de main a-t-elle déclenché les cris, les larmes et les contestations ulcérées de nombres de messieurs ?
par Léane Alestra