Perrette et le pot au lait

Le célèbre fabuliste Jean de La Fontaine…

(Château-Thierry - Aisne       6 Juin 2017)

                                    

p1140999-cognacq-jay-jb-huet-la-laitiere-rwk

 

           Le célèbre fabuliste Jean de La Fontaine, enfant de Château-Thierry où il naquit en 1621 (on dit ainsi qu'il était un castelthéodoricien), courtisan du roi Louis XIV, mais toujours ami sincère, nous adresse aujourd'hui sa fable remise au goût du jour.

   Vous déchiffrerez aisément la parabole.

 

           Perrette sur sa tête munie de sa majorité législative

                      Bien posée sur un coussinet,

           Prétendait arriver sans encombre au Palais-Bourbon.

           Légère et court vêtue, elle marchait à grands pas,

          Ayant mis ce jour là dans sa poche, pour être plus agile,

           Ministres Républicains et éléphants solfériniens.

                     Notre laitière ainsi troussée

                     Comptait déjà dans sa pensée

           Tout le prix de son lait et en employait l'argent.

           Munie de sa triple couvée de 300 députés,

           Elle allait bien, pensait-elle, passer à la hussarde

           Le Code du Travail à la déchiqueteuse.

           Droit de licenciement, contrat de travail,

          Salaires et 35 heures, Prud'hommes et médecine du travail,

           Le Gattaz à engraisser, je saurai m'y prendre.

           Le Medef et la Finance bien nourris

          Me rendront bien la pareille.

 

          Perrette là-dessus saute de joie, transportée,

          Mais sur les cahots de la route, ministres corrompus et délits d'initiés,

          La mignonne trébuche, perd le lait et la majorité législative.

                                               

250px-la-laitiere-et-le-pot-au-lait

 

           Adieu veaux, vaches, cochons, couvée !

           La dame de ces biens, quittant d'un œil marri sa fortune ainsi répandue,

           Va s'excuser à son Gattaz, en grand danger d'être battue.

 

                     Quel esprit ne bat la campagne ?

                     Qui ne fait châteaux en Espagne ?

                     Autant les sages que les fous.

           Une flatteuse erreur emporte alors nos âmes.

           Tout le bien du monde est à nous,

           On m'a élu roi, mon peuple m'aime,

           Les diadèmes vont sur ma tête pleuvant.

         

           L'accident est pourtant là, la majorité non trouvée,

           Je suis gros Jean comme devant.

                                            

images

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.