tatia
Toujours tenter, derrière les symptômes, d'identifier la maladie ; derrière les faux-semblants, la réalité (Louis Pasteur).
Abonné·e de Mediapart

460 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 mai 2022

Révision du Code de la Route ?

A-t-on toujours roulé, roulerons-nous toujours à Droite ?

tatia
Toujours tenter, derrière les symptômes, d'identifier la maladie ; derrière les faux-semblants, la réalité (Louis Pasteur).
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

        Avons-nous toujours roulé, roulerons-nous toujours à Droite ?

  Aussi étonnant que cela puisse paraître, le sens de circulation obligatoire et définitif à Droite n'a été instauré en France après de nombreuses et longues hésitations qu'à partir de la fin du XXe siècle.

  Qu'en était-il avant cette date et depuis la lointaine Antiquité ? Les supputations et hypothèses quant à l'obligation d'emprunter un côté ou l'autre de la chaussée sont fort nombreuses. Si la conduite à Gauche semble avoir été préférée chez les Grecs et les Romains, c'était pour une raison très pratique : la prédominance des droitiers et la plus grande facilité pour les conducteurs de charroi de dégainer leur épée face a un agresseur les croisant.

  Pour la même raison, les chevaliers des tournois médiévaux s'engageaient à Gauche de la palissade, la lice, pour brandir la lance de la main Droite face à leurs adversaires.

          Longtemps cependant, la circulation se fera de manière anarchique, seulement réglée par des règles tacites de préséance.

  Ainsi, dans les rues pavées du Moyen Âge, concaves pour permettre aux eaux usées de s'écouler en rigole au milieu de la chaussée, lorsque deux personnes se croisaient, la plus élevée socialement avait priorité sur l'extérieur de la chaussée, la plus pauvre cheminant dans la rigole. C'est de cette coutume que viendrait l'expression « tenir le haut du pavé ».

          À la fin du XIXe siècle, avec l'apparition de l'automobile, la nécessité de légiférer en la matière s'affirma et fut instauré un sens obligatoire. Le constructeur automobile américain Henry Ford ayant opté dès ses premiers modèles pour l'installation du volant à Gauche, la conduite à Droite s'imposa pratiquement de façon générale au monde entier.

  Seuls les Britanniques restèrent fidèles à l'ancienne tradition de rouler à Gauche, celle de l'ancienne époque des diligences. Pour des raisons purement idéologiques, la Chine également connaîtra une courte période de conduite à Gauche, durant la Révolution Culturelle, à partir de 1966. Celle-ci sera abandonnée en 1975, après la mort du Grand Timonier, Mao-Tse-Toung.

          Cette transition concernant les motivations idéologiques quant à la priorité à donner à la Droite ou à la Gauche pour le sens de circulation vous permettra de comprendre comment fut adopté – de façon définitive, ce n'est pas sûr – la conduite à Droite en France depuis la fin du XXe siècle.

  Avec ou sans Borne routière la décision vient d'être reconduite le 24 avril 2022. La conduite à Droite n'est cependant pas assurée d'être prolongée après la mi-juin 2022, où de capitales élections législatives devraient trancher la question.

  Les ravages sociaux et climatiques de cette conduite à Droite, en France et quasiment dans le monde entier, plaident à l'avenir en faveur d'une généralisation de la conduite à Gauche. Ce sera là d'ailleurs la thématique que devrait porter la Nouvelle Union Populaire.

  Un grand penseur du XIXe siècle l'avait pressenti et recommandé.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique Latine
Au Mexique, Pérou, Chili, en Argentine, Bolivie, Colombie, peut-être au Brésil... Et des défis immenses
Les forces progressistes reprennent du poil de la bête du Rio Grande jusqu’à la Terre de Feu. La Colombie est le dernier pays en date à élire un président de gauche, avant un probable retour de Lula au Brésil. Après la pandémie, les défis économiques, sociaux et environnementaux sont immenses.
par François Bougon
Journal
À Perpignan, l’extrême droite s’offre trois jours de célébration de l’Algérie française
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire Louis Aliot (RN) met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à « l’œuvre coloniale ».
par Lucie Delaporte
Journal — Énergies
Gaz russe : un moment de vérité pour l’Europe
L’Europe aura-t-elle suffisamment de gaz cet hiver ? Pour les Européens, le constat est clair : la Russie est déterminée à utiliser le gaz comme arme pour faire pression sur l’Union. Les risques d’une pénurie énergétique ne sont plus à écarter. En première ligne, l’Allemagne évoque « un moment Lehman dans le système énergétique ».
par Martine Orange
Journal — Terrorisme
Attentat terroriste à Oslo contre la communauté gay : « Ça nous percute au fond de nous-mêmes »
La veille de la Marche des fiertés, un attentat terroriste a été perpétré contre des personnes homosexuelles en Norvège, tuant deux personnes et en blessant une vingtaine d’autres. En France, dans un contexte de poussée historique de l’extrême droite, on s’inquiète des répercussions possibles. 
par Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu
Billet de blog
Droit à l’avortement: aux États-Unis, la Cour Suprême renverse Roe v. Wade
La Cour Suprême s’engage dans la révolution conservatrice. Après la décision d'hier libéralisant le port d’armes, aujourd'hui, elle décide d'en finir avec le droit à l'avortement. Laisser la décision aux États, c’est encourager l’activisme de groupes de pression réactionnaires financés par des milliardaires évangéliques ou trumpistes. Que se passera-t-il aux élections de mi-mandat ?
par Eric Fassin
Billet de blog
Cour Suprême : femme, débrouille-toi !
Décision mal-historique de la Cour Suprême états-unienne d’abroger la loi Roe vs. Wade de 1973 qui décriminalisait l’avortement. Décision de la droite religieuse et conservatrice qui ne reconnaît plus de libre arbitre à la femme.
par esther heboyan
Billet de blog
L'avortement fait partie de la sexualité hétéro
Quand j'ai commencé à avoir des relations sexuelles avec mes petits copains, j'avais la trouille de tomber enceinte. Ma mère a toujours dépeint le fait d'avorter comme une épreuve terrible dont les femmes ne se remettent pas.
par Nina Innana