Fiançailles rompues, noces de diamant brisées ?

Noces de diamants. Peu d'entre vous, funeste sort, auront la chance de les fêter, 60 ans de mariage…

 

                                           

te-le-chargement

 

          Noces de diamant. Peu d'entre vous, funeste sort, auront la chance de les fêter, 60 ans de mariage, mais pour Bernard et Tiffany's, c'était  chose pratiquement faite.

                                 

images-1

                                         

          Bernard rêvait depuis longtemps de passer la bague au doigt à Tiffany's. Le flirt durait maintenant depuis plusieurs mois. Après de nouvelles surenchères amoureuses et opéeuses, les deux promis avaient finalement abouti quelques jours avant Noël 2019. Leur union était proche. Amour, quand tu nous tiens !

  Tiffany's, la jolie bijoutière, avait dit oui et cédé aux avances de Bernard Arnault et LVMH, le géant de la joaillerie, ses milliards d'euros, ses bagues Chaumet, ses parures Fred et ses collections Bulgari, et ses diamants.

                                  

img-0806

                                             

          Maryline Monroe le chantait naguère :

     The French are glad to die for love

     They delight in fighting duels

     But I prefer a man who live

     And gives expensive jewels

     A kiss on the hand

     May be quite continental

     But diamonds are a girl's best friend.

 

                                     

juliette-greco-marions-les-original-french-ep

                 

        Juliette Gréco le chantait elle aussi à sa manière, dans son joli refrain : 

     Marions les, marions les

     Je crois qu'ils se ressemblent

     Marions les, marions les

     Ils seront très heureux ensemble !

 

          Les diamants sont aussi les meilleurs amis de Bernard Arnault. Ses fiançailles heureusement couronnées lui permettront de talonner Bill Gates et Microsoft au classement de l'homme le plus riche de la planète, 205 milliards d'euros de capitalisation boursière.

  À ce moment-là, tous nos vœux de bonheur et un souhait ! Le seul. Que la mariée puisse conserver son nom de jeune fille, Tiffany’s, ce nom immortalisé dans notre culture adolescente par Breakfast at Tiffany's (Diamants sur canapé) et la jolie Audrey Hepburn dans sa robe de fourreau noir.

                                       

te-le-chargement-2-1

                             

          Patatras ! Les spécialistes de fusions-acquisitions ne semblent pas l'entendre ainsi. Depuis la grande pandémie du printemps dernier, le commerce de la joaillerie a bien souffert. Et la belle Tiffany's se retrouve, comme la cigale à la fin de l'été, en grande misère et défaut d'amoureux transis. Au point que Bernard envisagerait de réduire la dot qu'il comptait apporter à la corbeille.

  Procédurier, l'empereur du luxe, Le Monde nous le révèle, se serait même muni en haut lieu d'une lettre de décommandation l'alertant sur le peu de sérieux et les grands risques de ces épousailles. Muni de cette lettre au probable objectif d'entrer en ménage à beaucoup moindres frais.

  Nous sommes au désespoir. Mais tout n'est pas perdu, les avocats des deux amants boudeurs se réservent toujours le droit de discuter à l'amiable. Amour quand tu nous tiens !

                                     

          Quant à vous chers amis, gardez en mémoire, cela sera votre fierté, que vous avez concouru, certes de façon modeste, s'il se réalise, à la réalisation de ce merveilleux conte de fées : permettre à Bernard ces noces de diamants, aussi obtenues grâce à la suppression de l'ISF et l'augmentation de votre CSG. Oui, nous le redisons, contribution modeste, mais, c'est tout à notre honneur, à la hauteur de vos moyens. Qu’il vous soit rendu mérite.

                                 

img-0313-1

                                        

                                

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.