testone
Abonné·e de Mediapart

2 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 sept. 2017

La diaspora Afro soutient les mobilisations contre le franc CFA

Des organisations anti-négrophobie, panafricain.e.s, afroféministes,et anticapitalistes issu.e.s de la diaspora africaine, soutiennent activement les mobilisations internationales du 16 septembre contre la monnaie coloniale du franc CFA.

testone
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Nous, enfants de la diaspora africaine, afro descendant.e.s, enfants issu.e.s de la colonisation française, afro caribéeen.ne.s, panafricain.e.s convaincu.e.s, anti-imperialistes, anti-racistes politique, afroféministes, appelons à un soulèvement politique et populaire en solidarité avec nos soeurs et frères à Dakar, Bamako, Ouagadougou, Libreville, Cotonou, Douala, Ndjamena, Zinder, Niamey, Abidjan et partout où le (néo)colonialisme sévit toujours en Afrique, dans les colonies départementalisées des Antilles, en Guyane, en Nouvelle Calédonie et à la Réunion.

Mobilisons-nous afin de réclamer aux dirigeants africains et à l’empire (néo)colonial français la fin du franc CFA et de la FrançAfrique dans son ensemble. Nous dénonçons avec force un système colonialiste qui n’a qu’un seul but : maintenir les 15 pays (le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Gabon, la Guinée Bissau, la Guinée Équatoriale, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Togo, et le Tchad et l’archipel des Comores) forcés à adopter cette monnaie (en échange de leur Indépendance) dans un état de servitude monétaire.

A qui profite le crime colonial ? L’ Etat français.
Cette vaste opération d’escroquerie menée par l’Etat français avec la complicité des dirigeants africains soumis et bâillonnés par la FrançAfrique, contribue à enrichir la France : actuellement la Banque de France détient 13 000 milliards d’euros d’argent africain ! Comment peut-on parler d’indépendance quand 15 pays africains sont tenus de verser entre 50% et 80% de leurs avoirs sur le compte du Trésor public français ? Comment peut-on parler d’indépendance quand l’Etat français est confortablement installé dans trois des banques centrales de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), Centrale (BEAC) et des Comores pour bloquer toute décision allant contre l’intérêt de l’Etat français ?

Ce système de servitude monétaire raciste et capitaliste a des conséquences désastreuses sur les économies et sociétés africaines et poussent toujours plus d’Africain.e.s à risquer leurs vies pour rejoindre l’Europe. C’est cette même Europe, la France en première ligne, qui d’une main pille le continent africain et de l’autre met en place des dispositifs toujours plus performants et racistes pour empêcher des Africain.e.s de pénétrer dans la forteresse européenne.

Montrons notre soutien à nos sœurs et frères du continent dans leurs luttes contre l’impérialisme, dans leur quête d'autodétermination contre le franc CFA du monstre (néo)colonial français! Luttons à leurs côtés, dénonçons avec vigueur et force “le Conseil présidentiel pour l’Afrique"de Macron qui n’est rien d’autre qu’une nouvelle version du secrétariat des affaires africaines d’un Jacques Foccart.

Suivons les voies tracées par Nkrumah, Cheikh Anta Diop, Cabral, Modibo Keïta, Sankara, Sékou Touré et tant d’autres avant nous et rejoignons nos soeurs et frères dans la lutte contre la FrançAfrique.

Signataires:  

Cases Rebelles - Collectif PanAfroRévolutionnaire

Mwasi - Collectif Afroféministe

BAN- Brigade Anti Négrophobie

MLA - Mouvement de Libération Afro

Sawtche - Collectif Afroféministe lyonnais 

Mwanamke - Collectif Afroféministe belge  

Ferguson in Paris - Collectif anti-négrophobie 

Fania Noël - Militante Afroféministe

Many Chroniques - Afroféministe panafricaine et enseignante 

Rokhaya Diallo - Journaliste et réalisatrice

Mrs Roots - Blogueuse Afroféministe et auteure 

Kiyémis - Auteure et blogueuse Afroféministe 

Ndella Paye - Militante Afroféministe et antiraciste 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le « wokewashing », la nouvelle stratégie des majors pétrolières
La justice raciale, le féminisme et les droits LGBT+ sont de plus en plus mobilisés par les géants pétroliers pour convaincre des bienfaits de leurs activités fossiles. Une pratique récente baptisée « wokewashing » et qui n’a qu’un seul objectif : retarder l’action climatique pour continuer à nous abreuver de pétrole.
par Mickaël Correia
Journal
Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison
Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.
par Hervé Hinopay
Journal — Libertés publiques
« Une gestion exclusivement policière de la crise sanitaire »
« La logique aurait voulu que les autorités adoptent une approche sanitaire et sociale » pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, pointe la professeure de droit public Diane Roman, qui regrette que, « désormais, tout se résolve en termes de mesures policières ».
par Jérôme Hourdeaux
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS