Comédies tragiques de Catherine Anne, du 7 au 25 juin au Théâtre de l’Est parisien

 

Carnet de croquis sur le vif de notre monde contemporain, Comédies tragiques est la nouvelle création de Catherine Anne. Grinçante, violente, drôle, la pièce révèle les combats de l’être humain face aux pouvoirs de toutes natures, écrasants ou dérisoires.

 

 

La comédie pour dire le tragique en œuvre, plus ou moins imperceptiblement, dans notre société ; tel est le projet mené par Catherine Anne, auteure, metteuse en scène, et directrice du Théâtre de l’Est parisien, dans sa dernière œuvre. Si comédie et tragédie seront bien au rendez-vous, l’écriture est loin de respecter les codes aristotéliciens du genre, l’unité de temps, de lieu et d’action en particulier. Ce ne sont pas moins de trente-deux personnages qui défileront sur le plateau et qui nous emmèneront avec eux dans une agence de Pôle emploi, dans leur appartement, dans un bureau de poste, dans une entreprise … dans des univers sociaux très contrastés, et dans tous ces lieux où se trament les luttes du quotidien, les petites vicissitudes et les grandes injustices. Et il sera question de rire de tout cela, puisque le rire est la première forme de résistance humaine à l’oppression !

 

« Je crois à la force de l’écriture dramatique pour saisir au présent ce qui nous trouble et ce qui trouble notre société. Je me sens violemment interpellée par la tournure que prend notre monde, et suffisamment touchée dans mon identité de citoyenne, de femme et d’artiste pour éprouver l’ardent besoin d’écrire … Comédies tragiques », explique Catherine Anne. Inspirée par Grand-peur et misère du III° Reich de Brecht, elle révèle la situation globale d’une société par l’assemblage de situations singulières et humaines, tout en affirmant son identité d’artiste, et l’importance, sinon la nécessité, de l’art au quotidien. La poésie tient une place particulière dans Comédies tragiques : de brefs poèmes relient les séquences entre elles, interludes, signes d’humanité, expression intime et mystérieuse de l’être.

 

Quatre comédiens incarneront les trente-deux personnages de la pièce, certains pour plusieurs scènes, d’autres pour une seule séquence, ouvrant ainsi le jeu de la métamorphose dans un travail d’interprétation ludique et virtuose. Chaque personnage viendra avec sa singularité, brossée en quelques traits dans un espace dépouillé et théâtral évoquant les colonnes de Buren, ce lieu solennel et ludique qui se tient au pied du Ministère de la Culture, échiquier symbolique de notre société.

 

 

Comédies tragiques

Création de Catherine Anne

Texte publié aux Editions Acte Sud Papier, 2011

 

Du 7 au 25 juin 2011

mercredi, vendredi 20h30 – mardi, jeudi, samedi 19h30 – relâche dimanche et lundi

 

Avec Thierry Belnet, Fabienne Luchetti, Damien Robert et Stéphanie Rongeot

 

Théâtre de l’Est parisien

159 avenue Gambetta Paris 20ème

Renseignements et réservations - 01 43 64 80 80

Mº Saint-Fargeau, Pelleport,Gambetta, Porte des Lilas

www.theatre-estparisien.net

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.