Couac Slash Full RESET

Circulaire tiédeur enrouée, ton écorcePrend la tangenteEssoufflée sur ton front comme pour falsifier un messagePesant taquet de syllabes en mal d’engeanceArmée de ses reliques dénonçant en chroniques infidèlesL’infernale ascendance de leurs déliresQui croient l’avoir de leurs fausses notesFosses foules qui filent à l’anglaiseEt pis font semblant d’être vides en dérapant comme çaSur l’erreur de tes vocablesFausses foules disciplinées recto-verso l’instant d’un ghetto fictionnelOu provision d’une révolution sans essenceA verser sur les rootsCheck point

Circulaire tiédeur enrouée, ton écorce

Prend la tangente

Essoufflée sur ton front comme pour falsifier un message

Pesant taquet de syllabes en mal d’engeance

Armée de ses reliques dénonçant en chroniques infidèles

L’infernale ascendance de leurs délires

Qui croient l’avoir de leurs fausses notes

Fosses foules qui filent à l’anglaise

Et pis font semblant d’être vides en dérapant comme ça

Sur l’erreur de tes vocables

Fausses foules disciplinées recto-verso l’instant d’un ghetto fictionnel

Ou provision d’une révolution sans essence

A verser sur les roots

Check point

Mais le rêve a tout fait pour qu’on s’en souvienne

Et y’a pas d’âge pour le cristalliser,

Que tu crierais à un détour

De porte à porte, hard-corps à défaut de port et jeter là ton encre

Ecartelée entre cent pavés d’absence

Soudain rompus sous ton pas giratoire

L’avoir à l’œil

Configuration d’ardoise sous un lampadaire qui s’éternise

Et chiffre ton sort, froid planté dans la masse

Des maniaques nostalgies, les larmes à la lanterne

Tu passeras le cap d’hypocondrie sans trop savoir pourquoi

Et l’anicroche défilera en karaoké au bas de ton dernier planning

Alt contrôle / Annule et remplace

Plus de son, plus d’image

C’est peut-être normal

Awake nowhere sur la touche

Et plus tard sur la greffe récupérée du dernier visage

Perquisition sur mémoire vive

L’universelle résumée en cinq lettres pour combler là le verdict

Reset

Dijon – 03/05 – Isabelle MONIN

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.