Alerte : terribles répressions sur la ville d'Istanbul la nuit dernière, du samedi au dimanche 16 juin.

À Istanbul, de terribles répressions ont eu lieu cette nuit autour de la Place Taksim, occupée par des manifestants depuis plusieurs jours. Canons à eau, gaz lacrymogènes, les forces de répression ont réussi à dégager l'immense place en début de soirée, avant de se lancer à la poursuite des manifestants qui se sont réfugiés dans les grands hôtels alentour (Divan, Hilton). Hommes, femmes enfants, vieillards, médecins et sauveteurs, personne n'a trouvé grâce. Les habitants des immeubles alentour ont entretenu toute la nuit une sarabande de protestation, en tapant sur des casseroles, en réponse aux sirènes et aux stridences des canons à eau. Celles-ci fonctionnent aussi comme des "pelleteuses", qui ont pu passer sur un des manifestants qui tentaient de s'opposer à leur progression en s'allongeant devant les véhicules. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.