Theodore.Waldo
Anthopo-panto-cosmologue
Abonné·e de Mediapart

23 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 mai 2020

Theodore.Waldo
Anthopo-panto-cosmologue
Abonné·e de Mediapart

Complotistes de tous les pays, ressaisissez-vous !

Il n’y a pas "Un Grand Méchant Loup", mais de multiples corruptions qui se jouent à tous les niveaux des sociétés et des états.

Theodore.Waldo
Anthopo-panto-cosmologue
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Affiche cinéma année 50


Oui, partout dans le monde des gouvernements instaurent des lois (dites provisoires ou ciblées) pour faire face à l’épidémie de Covid-19.

Oui, le danger est grand que ces lois soient détournées, une fois la pandémie jugulée, à des fins hégémoniques.

Non, le Covid-19 n’est pas une grippe comme les autres et j’invite tous les statisticiens à passer en mode AFK (Away From Keyboard) et à s’accorder une semaine de bénévolat dans les services dédiés des hôpitaux (il y a toujours besoin de monde pour désinfecter les lieux) afin de constater dans les faits et auprès des soignants que cette situation est véritablement inédite et totalement dévastatrice même quand elle n’est pas mortifère.

Oui, entretenir la peur d’un complot mondial est définitivement contre-productif, cela assoit ceux qui n’y croient pas dans leurs convictions, cela paralyse les indécis et cela engendre des violences qui confortent les pouvoirs en place dans le durcissement de leurs moyens répressifs.

Non, il n’y a pas "Un Grand Méchant Loup", mais de multiples corruptions qui se jouent à tous les niveaux des sociétés et des états.

Oui, il faut réagir radicalement et pacifiquement, mais cela se fait de manière différente selon chaque pays et au regard de leurs gouvernements respectifs.

Oui, dans nos démocraties, il y a des associations, des fondations, des institutions, des mouvements citoyens qui luttent corps à corps, pied à pied pour préserver nos droits individuels et collectifs et qui savent parfaitement cibler les ingérences publiques et privées.

Oui, chacun d’entre nous a également la capacité d’agir sans peur et sans haine, dans l’échange, le partage, la bienveillance et la solidarité, ne serait-ce qu’en changeant uniquement notre manière de « consommer » dans le sens le plus large possible du thème. Consommer équitablement avec retenue, intelligence, sensibilité, curiosité… Dans l’alimentaire comme avec les arts, la culture, le savoir…

Agir au quotidien, c’est refuser la mondialisation en développant des actions solidaires et éco-responsable à l’échelle de nos territoires de vie et cela est certainement plus efficace que de se focaliser sur des boucs émissaires. #Théodore_Wåldo

#letempsestvenu #paroles #pensees #jourdapres #utopie_VS_dystopie #philosophie

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Derrière le triomphe annoncé de l’extrême droite, des élections aux multiples enjeux
Dimanche, les Italiens votent pour renouveler leur Parlement. Une élection décisive qui conclut une campagne morne mais pourrait porter l’extrême droite au pouvoir. Tour d’horizon des programmes et des enjeux. 
par Romaric Godin
Journal
La Cnil saisie d’un recours collectif contre la « technopolice »
La Quadrature du Net a recueilli les mandats de 15 248 personnes pour déposer trois plaintes contre les principaux outils de surveillance policière déployés un peu partout en France. Elle demande notamment le démantèlement de la vidéosurveillance et l’interdiction de la reconnaissance faciale. 
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal — Moyen-Orient
L’Arabie saoudite soudoie des stars des réseaux sociaux pour attirer les touristes
Le royaume entend préparer l’après-pétrole grâce aux revenus du tourisme. Pour faire la promotion des trésors touristiques saoudiens, des influenceurs des quatre coins du monde affluent par avions entiers. Avec un objectif : montrer par leurs publications Instagram que le pays s’est ouvert. 
par Yunnes Abzouz

La sélection du Club

Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste