thierry canals
rédacteur panache salvetois
Abonné·e de Mediapart

8 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 sept. 2021

Fête du "poulet" 2021 Saint-Pons de Thomières

Saint Pons de Thomières et sa fête du poulet, l’histoire invraisemblable d’une farce juridique inquiétant l’Élysée. L’élite de la police antiterroriste déboula dans ce village de l’Hérault. Olivier Azam avec la bande de la Cigale et les habitants de Saint-Pons-de-Thomières en a réalisé un film : " la Cigale, le Corbeau et les Poulets"

thierry canals
rédacteur panache salvetois
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Fête du Poulet Saint Pons de Thomières © Thierry Canals

La 12ème fête du poulet s'est déroulée ce samedi 04 septembre 2021 à Saint Pons de Thomières , commémorant l’histoire invraisemblable d’une farce juridique qui aura inquiété jusqu’à l’Élysée et fait débouler l’élite de la police antiterroriste dans ce petit village de l’Hérault en Occitanie, où une bande de villageois aux gabarits plutôt Obélix qu’ Astérix résistent. Ces drôles de zouaves ont très bien compris que la démocratie ne s’use que si l’on ne s’en sert pas.
Une fable de la France d’aujourd’hui. terrible histoire narrée dans le film " la cigale, le corbeau et les poulets" un film de Olivier Azam, réalisé avec la complicité de Laure Guillot, produit et distribué par Les Mutins de Pangée avec la bande de la Cigale et les habitants de Saint-Pons-de-Thomières.

Crise sanitaire oblige, la "fête du poulet" n'a pas eu le caractère public habituel mais s'est déroulée dans un cadre privé  avec  une quarantaine d'invités autour d'un méchouis  dans la joie et la bonne humeur.

MAAX

Un fête animée par  plusieurs artistes locaux notamment le "troubadour des hauts cantons" MAAX  accompagnée par la talentueuse  accordéoniste Caroline FEDI qui nous interpréta entre autres "Y a de la Joie" du grand Charles; Caroline par son répertoire festif et varié ainsi que ses propres compositions où l'humour, la tendresse le rythme et la convivialité sont toujours au rendez-vous, enchanta ce  moment de fête et de partage.

Quelques interventions dont celle de Pierre Blondeau, président de l'AALC (les Amies et les Amis de La Cigale), qui a rendu un vibrant hommage aux camarades disparus.
Celle de Boris Chenaud , enseignant-chercheur à l'Université de  Montpellier qui nous fît l'amitié de  faire le déplacement  pour évoquer le "Printemps Héraultais" en présence de Laurie Baron et de Pierre Polard maire de Capestang.
Présence remarquée aussi de Georges Cèbe, ancien maire de Saint Pons de Thomières, qui nous contât une fable , à la manière de "La Fontaine" :  "La Cigale, le Corbeau et le Renard" et sa consternante morale !
Prises de paroles  reflétant  l'actualité, l'anxiété, le désir et la soif de s'en sortir ENSEMBLE  exemplairement évoqué aussi par une aide soignante de l’Hôpital de Saint Pons de Thomières.
Intervention aussi quelque peu atypique comme celle que j'ai pu concocter pour agrémenter cette soirée et que je partage ci-dessous :

Fête du POULET  - 4 SEPTEMBRE 2021

Chers amis, j’avais décidé en cet an de disgrâce 2021, de ne pas discourir pour la fête du poulet mais simplement mettre de l’ambiance à la demande des Amies et des Amis de La Cigale (AALC).  La lecture de ce texte du philosophe  Gilles Deleuze  (1925-1995) y a  passablement concouru :

"Le pouvoir exige des corps tristes.
Le pouvoir a besoin de tristesse parce qu’il peut la dominer.
La joie par conséquent, est résistance, parce qu’elle n’abandonne pas.
La joie en tant que puissance de vie, nous emmène dans des endroits où la tristesse ne nous mènerait jamais."

C'est donc par Coup de Chauffe  autour de la  3ème lettre de l’alphabet le « C » pour un  humour à la Con, car, rappelez-vous, fut un temps où nous fûmes Charlie ! Un « C » qu’on signe de la pointe du stylo, d’un C qui veut dire Cigale !

Tristesse

Cabotin dans l’âme, n’ayez Crainte, il ne s’agira pas d'une Cabale à la C-new face au grand  Chagrin Créé par la Covid19  et autres Coronavirus déviants. Complotisme et Confusionnisme ne sont pas  les 2 mamelles de notre Conceptualisation de la société.
Concrètement, les Catastrophes écologiques se succèdent, les Conflits se multiplient, la Crise sanitaire est mondiale et la Cécité de Certains est hautement Condamnable.
Les Chiottes des Cabinets ministériels sont fermées de l’intérieur alors que le Caca déborde de tous les Contours de cette Vème République.
Peste et Choléra Crament  la Consistance de la Chose  publique. La  Consternation se Concentre  partout : services publics, enseignement, santé, police, justice….
Les Corps Constitués en Conseils sanitaire et de défense, Calfeutrent des Corps en Cessation définitive d’activité.
En vagues successives, ils Crient Cruellement «  Confinons, Contrôlons, il en restera toujours quelque Chose ! »
Bonjour Tristesse !!!  -

Venons – en à la Joie !!!

Célébrons donc  dans le Contentement,  la fête des Coquelets, dansons la Carmagnole et Chantons le gout du bonheur.
Chavirons en Chœur  notre Communauté  en parlant  de Cul , …de Culture  pour, en Commun, nous  Constituer un meilleur Avenir.
Faisons FI, Ensemble,  de tout bois et Charpentons  les jours heureux à venir !
Commémorons la Liberté : Haro sur le P.S., le Pass sanitaire un Crime Contre la Citoyenneté !
Civilisons nous avec un Célèbre Compatriote, dramaturge et poète, le grand C, le grand Corneille au travers de son œuvre majeure : le Cid  avec la sublime Chimène  (Chichi)  mais Confinement  oblige,  j’interpréterai aussi Don Diègue (DD) et Rodrigue (RORO)  puisque bien de nos Concitoyens ne sont pas là ce soir pour m'accompagner…. 

Le CID. (revu et corrigé)

D.D. /  
Baiseur assermenté des reines et des infantes,
J’ai par l’Ordre du roi de vous dépuceler !
J’offre ma chaste queue à votre Majesté

Chichi/
Approchez et accomplissez au plus vite
cette auguste tache qui revient à votre bite,
Et vous cueillerez sans peine une fleur d’oranger
Que mes doigts ont déjà en partie dérangé.

[Les 2 amants se rapprochent et joignent leurs actes  à  leurs paroles]

D.D. /
Mon Dieu, que ses seins sont en  ferme formes!
Chichi /
Que cette bite est molle, ses couilles s’endorment!
[Dépitée, Chimène quitte les lieux en colère…]

 D.D. (seul en scène)
Ô Rage, ô désespoir, ô testicules traitresses,
N’ai-je donc tant vécu que pour voir ma maitresse,
Assoiffée de baisers, se tordre et se pâmer,
Et moi,  n’avoir que doigts,  hélas, pour la calmer ? 

[Rodrigue entre en scène]

D.D. (voyant son fils) /
Rodrigue ! Ta trique est-elle dure ?

RORO. / 
Tout autre que toi, à l’instant je le jure,
Pour un pareil propos excitant mon courroux
Eut payé sur le champ sa pièce de dix sous.

D.D. /  
Ah, comme je reconnais dans ces propos hardis
Cette ardeur qui Jadis fit lever mon  vit,
Et qui me fit baiser en une seule nuit
La baronne, son fils, la bonne et son mari.
Hélas, trois fois hélas,les temps sont révolus
Mon cœur désire encore, m
a bite n’en peut plus
Cette bite sans cœur, cette bite sacrée
Qui sonda tant de cons, de culs et de gosiers.

---------------------------------------------------------------------------

"Y a de la joie"  résonne encore .... A l'an qué ven !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Dans les Ehpad du groupe Orpea, des CDI introuvables
D’après nos informations, des recrues du groupe privé de maisons de retraite doivent, en France, se contenter de signer des CDD au motif qu’il s’agirait de remplacer des salariés en CDI. Or, dans bien des cas, ces salariés n’existeraient pas. Le groupe dément toute irrégularité, assurant qu’« il n’y a jamais eu d’emploi fictif au sein de l’entreprise ».
par Leïla Miñano avec Benoît Brevet (Investigate Europe)
Journal
Quand le comité d’éthique de France TV prend le parti de Korian
Fin 2020, France 3 a diffusé un documentaire sur les morts du Covid dans les Ehpad qui a déplu au groupe privé Korian. Celui-ci a notamment saisi le comité d’éthique de France Télévisions. Une instance présidée par Christine Albanel qui a jugé « à charge » le travail, pourtant approfondi, des journalistes.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
L’action des policiers a causé la mort de Cédric Chouviat
D’après l’expertise médicale ordonnée par le juge d’instruction, la clé d’étranglement et le plaquage ventral pratiqués par les policiers sur Cédric Chouviat, alors que celui-ci portait encore son casque de scooter, ont provoqué l’arrêt cardiaque qui a entraîné sa mort en janvier 2020.
par Camille Polloni
Journal — Droite
Le député Guillaume Peltier visé par une enquête
Le parquet de Blois a annoncé, lundi 24 janvier, l’ouverture d’une enquête préliminaire à la suite des révélations de Mediapart sur l’utilisation des fonds publics du député Guillaume Peltier, porte-parole de la campagne d’Éric Zemmour.
par Sarah Brethes et Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
Génocide. Au-delà de l'émotion symbolique
Le vote de la motion de l'Assemblée Nationale sur le génocide contre les ouïghours en Chine a esquivé les questions de fond et servira comme d'habitude d'excuse à l'inaction à venir.
par dominic77
Billet de blog
Agir pour faire reconnaître le génocide ouïghour. Interview d'Alim Omer
[Rediffusion] l’Assemblée Nationale pourrait voter la reconnaissance du caractère génocidaire des violences exercées sur les ouïghour.es par la Chine. Alim Omer, président de l’Association des Ouïghours de France, réfugié en France, revient sur les aspects industriels, sanitaires, culturels et environnementaux de ce génocide.
par Jeanne Guien
Billet de blog
Stratégies de désinformation et de diversion de Pékin sur la question ouïghoure
[Rediffusion] Alors que de nombreux universitaires sonnent l’alarme quant au risque génocidaire en cours dans la région ouïghoure, Pékin s’évertue à disqualifier tout discours alternatif et n’hésite pas à mobiliser ses réseaux informels en Europe pour diviser les opinions et couper court à tout débat sur la question ouïghoure. Une stratégie de diversion négationniste bien familière. Par Vanessa Frangville.
par Carta Academica
Billet de blog
La cynique et dangereuse instrumentalisation du mot « génocide »
La répression des Ouïghours existe au Xinjiang. Elle relève très probablement de la qualification juridique de « crimes contre l’Humanité ». Mais ce sont les chercheurs et les juristes qui doivent déterminer et les faits et leurs qualifications juridiques, et ce le plus indépendamment possible, c’est à dire à l’écart des pressions américaines ou chinoises.
par Bringuenarilles