Thierry Girard
Photographie et littérature
Abonné·e de Mediapart

17 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 août 2014

Paris-Pékin, les Français photographient la Chine 1844-2014.

Cette exposition qui rassemble 220 photographies prises par des Français en Chine, depuis l’aube de l’Histoire de la photographie jusqu’à aujourd’hui, est due au commissariat d’Alain Sayag, ancien conservateur en charge de la photographie au Mnam-Centre Pompidou, et à l’action des services culturels de l’Ambassade de France à Pékin.

Thierry Girard
Photographie et littérature
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Catalogue de l'exposition © 

Cette exposition qui rassemble 220 photographies prises par des Français en Chine, depuis l’aube de l’Histoire de la photographie jusqu’à aujourd’hui, est due au commissariat d’Alain Sayag, ancien conservateur en charge de la photographie au Mnam-Centre Pompidou, et à l’action des services culturels de l’Ambassade de France à Pékin. Elle s’inscrit dans le cadre des célébrations du cinquantenaire de la reprise des relations diplomatiques entre La France et la Chine et dans le cadre du festival Croisements 2014.

Présentée en premier lieu au Today Art Museum de Pékin en avril dernier, elle a voyagé jusqu’à Kunming, Canton puis Wuhan avant d’être présentée pour la dernière étape de son périple à Shenzhen. L’exposition est présentée dans la galerie d’art du district de Futian, mais la mairie de Shenzhen en a délégué la gestion artistique à l’entreprise Artron qui s’est notamment spécialisée dans la reproduction de luxe des grands classiques de la peinture occidentale et chinoise…

Bref, je suis invité à Shenzhen en tant que photographe présent dans la partie contemporaine de l’expositionParis-Pékin, avec dix œuvres issues de Voyage au pays du Réel. Deux semaines avant mon départ, Alain Sayag me fait savoir qu’il ne pourra être présent à Shenzhen et il me délègue derechef le suivi du montage et de l’accrochage de l’exposition. Quelques jours plus tard, le consulat général de France à Canton me dit qu’à la place d’un vernissage avec discours officiels et coupure de ruban, on préférerait que je fasse en introduction une conférence sur l’Histoire de la photographie française (!?), suivie d’une visite guidée et commentée de l’expo… Moi qui espérait profiter de ces quelques jours en Chine pour repérer tranquillement une ville qui m’était jusqu’alors inconnue, me voici donc investi d’une double mission officielle…

La suite est à lire sur : http://wordspics.wordpress.com/2014/08/27/paris-pekin-les-francais-photographient-la-chine-1844-2014/

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un complot a été monté par la droite toulousaine pour torpiller une candidate LREM
Manipulation du fisc, de la justice et des médias : une enquête judiciaire lève le voile sur le piège tendu à une candidate LREM à Toulouse. Des SMS consultés par Mediapart accablent la patronne de la fédération LR, Laurence Arribagé, un cadre du fisc et un magistrat.
par Antton Rouget
Journal — International
Exilés : « L'État n'est plus humain »
Combien de drames humains faudra-t-il pour penser autrement les politiques migratoires ? Dans notre émission ce soir : reportage à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie, où des migrants et des migrantes sont toujours retenus dans des conditions inhumaines. Et en plateau : Anaïs Vogel, qui a fait cinq semaines de grève de la faim pour dénoncer le traitement des exilés à Calais, et Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche émérite au CNRS. 
par à l’air libre
Journal — International
Variant Omicron : l’urgence de lever les brevets sur les vaccins
L’émergence du variant Omicron devrait réveiller les pays riches : sans un accès aux vaccins contre le Covid-19 dans le monde entier, la pandémie est amenée à durer. Or Omicron a au contraire servi d’excuse pour repousser la discussion à l’OMC sur la levée temporaire des droits de propriété intellectuelle.
par Rozenn Le Saint
Journal — France
IVG : les députés adoptent l’extension du délai, le gouvernement tergiverse
Dans une assemblée nationale clivée, la proposition de loi « visant à renforcer le droit à l’avortement » a été votée en deuxième lecture à l’Assemblée, mardi soir. Seulement, son adoption définitive reste incertaine dans cette mandature, faute de volonté du gouvernement.
par Faïza Zerouala

La sélection du Club

Billet de blog
Effacement et impunité des violences de genre
Notre société se présente volontiers comme égalitariste. Une conviction qui se fonde sur l’idée que toutes les discriminations sexistes sont désormais reconnues et combattues à leur juste mesure. Cette posture d’autosatisfaction que l’on discerne dans certains discours politiques traduit toutefois un manque de compréhension du phénomène des violences de genre et participe d’un double processus d’effacement et d’impunité.
par CETRI Asbl
Billet de blog
Pour une visibilisation des violences faites aux femmes et minorités de genre noires
La journée internationale des violences faites aux femmes est un événement qui prend de plus en plus d'importance dans l'agenda politique féministe. Cependant fort est de constater qu'il continue à invisibiliser bon nombre de violences vécues spécifiquement par les personnes noires à l’intersection du cis-sexisme et du racisme.
par MWASI
Billet de blog
Les communautés masculinistes (1/12)
Cet article présente un dossier de recherche sur le masculinisme. Pendant 6 mois, je me suis plongé dans les écrits de la manosphère (MGTOW, Incels, Zemmour, Soral etc.), pour analyser les complémentarités et les divergences idéologiques. Alors que l'antiféminisme gagne en puissance tout en se radicalisant, il est indispensable de montrer sa dangerosité pour faire cesser le déni.
par Marcuss
Billet de blog
Ensemble, contre les violences sexistes et sexuelles dans nos organisations !
[Rediffusion] Dans la perspective de la Journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes, un ensemble d'organisations - partis et syndicats - s'allient pour faire cesser l'impunité au sein de leurs structures. « Nous avons décidé de nous rencontrer, de nous parler, et pour la première fois de travailler ensemble afin de nous rendre plus fort.e.s [...] Nous, organisations syndicales et politiques, affirmons que les violences sexistes et sexuelles ne doivent pas trouver de place dans nos structures ».
par Les invités de Mediapart