Carnets du Nord #1 Reconnaissance

Nouveau billet de mon blog concernant la première phase d'un projet photographique sur le Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais.

 

Terril de Méricourt (62), 12 avril 2017. © Thierry Girard Terril de Méricourt (62), 12 avril 2017. © Thierry Girard

 

 Reconnaissance, comme on reconnait un territoire avant une action.

Re-connaissance, comme on renoue avec des gens, des lieux, des situations dont on s’est absenté quelque temps.
Reconnaissance, comme on reconnait une dette envers quelqu’un ou quelque chose.

Entre 1977 et 1985, à l’aube de mes aventures photographiques, ce que j’appelle génériquement « le Nord » (en fait les deux départements du Nord et du Pas-de-Calais) a constitué avec l’Angleterre (cf. le billet East End London 76’) mon territoire d’élection de jeune photographe. J’y apprends, pour reprendre la belle expression du poète Francis Ponge, « la façon du regard », et je me confronte à l’altérité d’un monde qui n’est pas celui dont je suis issu. Nul besoin de ma part d’aller couvrir les conflits de la planète ou de rêver d’exotisme lointain, je découvre à deux heures à peine en voiture de Paris l’âpreté d’un paysage marqué par plus d’un siècle d’industrie minière et sidérurgique, et la dureté de la vie au quotidien qui, ici plus qu’ailleurs, marque les corps ; mais tout cela fortement compensé par une façon de vivre ensemble, par une simplicité des rapports humains qui rendent le territoire particulièrement attachant à quiconque y consacre du temps.

Et du temps, j’en ai consacré au “Nord“ ! Pendant toutes ces années, je ne compte pas les allers-retours depuis Paris ni les séjours prolongés où je m’installe en résidence dans le Bassin minier, à Douchy-les-Mines ou à Douai par exemple ; ou dans les Flandres pour réaliser Far-Westhoek… Premières résidences d’artiste, premières expositions, premier livre, premières commandes institutionnelles (notamment avec le Centre régional de la photographie, tout juste porté sur les fonds baptismaux), je dois beaucoup à ce pays et aux gens du Nord !

La suite est à lire sur Carnets du Nord #1 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.