THIERRY PRIVAT
Abonné·e de Mediapart

11 Billets

0 Édition

Billet de blog 30 janv. 2015

CULTIVER SON JARDIN

THIERRY PRIVAT
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Depuis mon plus jeune âge je me suis revendiqué  de « gauche », et je n’aurai jamais cru qu’un  jour je  ne puisse plus me retrouver dans ce cadre de référence.

Mes habitudes étaient réglées comme du papier à musique, au premier tour je votais à gauche du Parti Socialiste au second pour le candidat de gauche le mieux placé. Ha quel temps béni pour mes pauvres neurones !!

Puis vint les renoncements de plus en plus marqués aux idéaux de gauche du parti dominant cette famille politique, le Parti Socialiste.

L’action de déposer un bulletin de ce dernier devint de plus en plus difficile, l’impression d’être pris pour « un dindon » de plus en plus forte. Jusqu’au jour où premier coup de canif dans mes habitudes électorales j’allais cultiver mon jardin le jour des élections où le candidat de gauche le mieux placé était Socialiste.

Comment se reconnaître dans les Hollande, Moscovici, Macron, Valls, Cambadelis……

Bon, il me restait néanmoins ce que les médias nomment la gauche de la gauche quand ils veulent être conciliants ou lorsqu’ils veulent effrayer le chaland l’extrême gauche voire l’ultra gauche.

Aujourd’hui je sens mes convictions faiblir, je suis de plus en plus convaincu, et croyez bien que cela me désole, que l’attitude du parti communiste empêche tout développement d’une force progressiste à la gauche du parti socialiste. Déjà son attitude lors des élections municipales à détruit en un mois l’immense espoir et  les efforts de milliers de militants  qu’avait suscité la campagne de JL Mélenchon aux présidentielles, brouillant le message qui avaient permis à 11% des électeurs de se rassembler sur ce nom (je rappelle qu’au début de la campagne ce courant était crédité d’environ 4% des intentions de votes).

Les élections des conseillers généraux approchant ; rebelote, on assiste de nouveau à des rapprochements PC PS datant d’une autre époque.

Ces vieux schémas me paraissent désormais obsolètes et je ne me reconnais donc plus dans la « gauche ».J’espère qu’un jour, prenant modèle sur nos voisins latins, une force nouvelle naitra qui me donneras à nouveau la force d’espérer.

En attendant mon jardin devrait être rutilant.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Exécutif
Une seule surprise, Pap Ndiaye à l'Éducation
Après vingt-six jours d’attente, Emmanuel Macron a nommé les vingt-sept membres du premier gouvernement d’Élisabeth Borne. Un casting gouvernemental marqué par sa continuité et toujours ancré à droite. La nomination de l’historien Pap Ndiaye à l’Éducation nationale y fait presque figure d’anomalie.
par Ilyes Ramdani
Journal — Gauche(s)
Union de la gauche : un programme pour mettre fin au présidentialisme
Jean-Luc Mélenchon et ses alliés de gauche et écologistes ont présenté le 19 mai leur programme partagé pour les élections législatives, 650 mesures qui jettent les bases d’un hypothétique gouvernement, avec l’ambition de « revivifier le rôle du Parlement ». 
par Mathieu Dejean
Journal
Écologie politique : ce qui a changé en 2022
Les élections nationales ont mis à l’épreuve la stratégie d’autonomie des écologistes vis-à-vis de la « vieille gauche ». Quel dispositif pour la bifurcation écologique, comment convaincre l'électorat : un débat entre David Cormand, Maxime Combes et Claire Lejeune.  
par Mathieu Dejean et Fabien Escalona
Journal — France
À Romainville, un site industriel laissé à la spéculation par la Caisse des dépôts
Biocitech, site historique de l’industrie pharmaceutique, a été revendu avec une plus-value pharaonique dans des conditions étranges par un promoteur et la Caisse des dépôts. Et sans aucune concertation avec des élus locaux, qui avaient pourtant des projets de réindustrialisation. 
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Reculer les limites écologiques de la croissance… ou celles du déni ?
« À partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance ». L' Atécopol et Enseignant·es pour la planète analysent ce sujet du bac SES, qui montre l’inadéquation de l’enseignement des crises environnementales, et les biais de programmes empêchant de penser la sobriété et la sortie d’un modèle croissantiste et productiviste.
par Atelier d'Ecologie Politique de Toulouse
Billet d’édition
Pour une alimentation simple et saine sans agro-industrie
Depuis plusieurs décennies, les industries agro-alimentaires devenues des multinationales qui se placent au-dessus des lois de chaque gouvernement, n’ont eu de cesse pour vendre leurs produits de lancer des campagnes de communication aux mensonges décomplexés au plus grand mépris de la santé et du bien-être de leurs consommateurs.
par Cédric Lépine
Billet de blog
L'effondrement de l'écologie de marché
Pourquoi ce hiatus entre la prise de conscience (trop lente mais réelle tout de même) de la nécessité d’une transformation écologique du modèle productif et consumériste et la perte de vitesse de l’écologie politique façon EELV ?
par jmharribey
Billet de blog
Marche contre Monsanto-Bayer : face au système agrochimique, cultivons un autre monde !
« Un autre monde est possible, et il est déjà en germe. » Afin de continuer le combat contre les multinationales de l’agrochimie « qui empoisonnent nos terres et nos corps », un ensemble d'activistes et d'associations appellent à une dixième marche contre Monsanto le samedi 21 mai 2022, « déterminé·es à promouvoir un autre modèle agricole et alimentaire, écologique, respectueux du vivant et juste socialement pour les paysan·nes et l'ensemble de la population ». 
par Les invités de Mediapart