Le livre et l'édition et l'économie sociale et solidaire

L'ambition de ce travail est d'explorer les croisements entre le champ du livre et de l'édition – indissociablement économique et culturel – et le champ de l'économie sociale et solidaire – à la fois mouvement social, renouvellement de la pensée sur l'économie et expérimentation de nouvelles formes d'activités.

L'économie sociale et solidaire est de plus en plus présente dans le débat public et n'est pas exempte du risque d'instrumentalisation de certaines de ses réalisations. La première hypothèse que ce travail souhaite explorer est celle de l'intérêt qu'auraient les acteurs de l'ESS à renforcer l'offre de livres sur les thématiques qui leur sont propres pour contribuer à structurer le débat public d'une façon qui prenne en compte leur propre agenda.

Afin d'étayer cette hypothèse, un outil a été élaboré et est présenté dans l'annexe 1 du mémoire (conçue pour être accessible de façon autonome) : une “éditographie” francophone pour l'économie sociale et solidaire. Cette éditographie a été constituée à partir de l'examen du catalogue de maisons d'édition ayant publié des ouvrages qui intéressent l'ESS. Les 56 maisons de l'échantillon ont été classées en trois ensembles : celles dont le catalogue est essentiellement orienté sur l'ESS; celles qui développent des collections significatives d'ouvrages; celles pour lesquelles le champ de l'ESS ne parait pas constitutif de leur identité éditoriale.

Marqués ces dernières années, comme d'autres secteurs de l'économie, par la concentration et la financiarisation d'entreprises auparavant de taille moyenne, le livre et l'édition se trouvent aujourd'hui confrontés, notamment, à la remise en cause du “compromis éditorial” entre auteurs, éditeurs, diffuseurs, libraires et lecteurs. La seconde hypothèse que ce travail voudrait commencer à explorer est celle que les formes coopératives incluant plusieurs acteurs (“multistakeholders”) pourraient représenter un lieu, non seulement pour se préserver de la concentration et de ses excès, mais aussi pour reformuler un équilibre entre les parties prenantes, un nouveau “compromis éditorial”.

La seconde annexe du mémoire (elle aussi conçue pour être accessible de façon autonome) propose un parcours parmi les différentes formes de coopératives intervenant dans le champ du livre et de l'édition. 20 sociétés coopératives et participatives – SCOP – 5 sociétés coopératives d'intérêt collectif – SCIC – et 50 entrepreneurs de 9 coopératives d'activité et d'emploi – CAE – constituent un échantillon qui devrait être actualisé et complété.

La forme même du mémoire avec ses sections autonomes, la place qu'y occupent les hyperliens et les images, ainsi que l'utilisation de QR codes pour renvoyer d'un document à l'autre est une tentative de mettre en oeuvre de nouvelles formes d'articulation entre le livre papier et l'espace numérique.

Pour accéder au mémoire "Le livre et l'édition et 'économie sociale et solidaire" (Faculté de droit et de sciences sociales de l'université de Poitiers - Master 2 “Droit et développement de l'économie sociale et solidaire” - présenté le 12 septembre 2018)

le livre et l'édition et l'économie sociale et solidaire (pdf, 1.9 MB)

ou lien sur Google drive 

ou lien sur Calameo

Pour accéder à l' "Editographie francophone pour l'économie sociale et solidaire" (parcours dans les catalogues de 56 maisons d'édition, annexe I au mémoire) sur Google drive ou sur Calameo.

Pour accéder au parcours "Des coopératives dans le secteur du livre et de l'édition" (présentation des sociétés coopératives participatives - SCOP, des sociétés coopératives d'intérêt collectif - SCIC et des entrepreneurs des coopératives d'activité et d'emploi - CAE du secteur du livre et de l'édition, annexe II au mémoire) sur Google drive ou sur Calameo.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.