Les comportements violents et manipulateurs à tendance de pervers narcissique

Je propose qu'on fasse ici le tour du problème pour les démasquer à défaut de pouvoir les éradiquer alors que ce genre de personnage est un cancer des débats qu'il pollue et tue.

J'ai passé 8 ans si je compte bien sur le forum de Alternatives Economiques, et les 3 dernières années ont été un enfer à me supporter un pervers narcissique. Je n'ai eu ni la connaissance, ni l'intelligence de comprendre qu'il ne servait à rien d’alimenter un conflit. Résultat en 3 ans, ce forum a dépéri, tous les intervenants l'ont quitté et j'ai fait comme eux dans les derniers, une fois constaté que le navire n'était plus sauvable. Arrivé sur Mediapart, ce n'est pas un pervers narcissique que je croise mais un troupeau de mecs qui en affichent  plus ou moins les symptômes. Donc je propose qu'on fasse ici le tour du problème pour les démasquer à défaut de pouvoir les éradiquer alors que ce genre de personnage est un cancer des débats qu'il pollue et tue. 

Qu'est-ce qu'un pervers narcissique ? Quelques sites parmi la multitude qui sont consacrés au sujet.

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=pervers-narcissique

https://fr.wikipedia.org/wiki/Perversion_narcissique

http://forum.psychologies.com/psychologiescom/Changer-sa-vie/reperer-pervers-narcissique-sujet_416_1.htm

Après avoir un peu lu on comprend donc que les forums sont un terrain d'exception pour les PN qui peuvent ainsi plus facilement cacher leur médiocrité, s'inventer le personnage de leurs fantasmes et trouver les proies qu'ils vampirisent pour avoir la sensation d'exister.

Donc pour résumer; comment les reconnaître ?

Agressifs avec ceux qui les concurrencent dans leur quête de domination du public, avec ceux qui les contredisent, ils versent rapidement dans l'amalgame, le sarcasme, l'insulte ou le point de Godwin pour délégitimer leur interlocuteur. Le PN vit de du fracas de ceux qu'il dénigre et casse et on le voit donc toujours arrogant, sûr de lui, dénigrant qui il peut, lui niant tout sentiment et toute valeur, le culpabilisant, mais à l'inverse servile avec ceux qui représentent l'autorité, donc en général les auteurs institutionnalisés et les modérateurs. Le PN adore flatter le people comme l'autorité et se persuader de leur aval dont il n'hésite pas à se réclamer pour imposer sa superbe et clore le bec aux autres. 

Une bonne plume, une bonne écriture, mais avec des phrases qui alignent des mots ronflants, du frenglish, des termes techniques pour faire genre mais qui au final sont vides de sens si on s'efforce de vouloir les comprendre.Le PN est toujours dans le flou que lui permet sa bonne expression, mais exige toujours des autres des preuves et une constance qu'il leur  nie sans cesse.

Souvent des contradictions dans leur argumentaire, cachées sous des mots et des phrases ciselées pour ne pas être compris ou suffisamment flous pour entretenir le doute, il est capable de tenir sur plusieurs forums différents des argumentaires contradictoires en fonction de la situation qu'il a rencontrée.

Un voile sur qui ils sont de manière à entretenir l'illusion de leur supériorité quand ils ne s'inventent pas carrément un personnage

Les PN ont toujours raison, parce que sans convictions, ils excellent dans le fait de retourner les situations et mettre l'interlocuteur en défense contre ses propres arguments originaux. C'est le gars qui vous attaque parce que vous êtes de gauche et qui se retrouve en position de victime à vous accuser de le persécuter parce que de de gauche. Le PN joue sur des argumentaires bien écrits et logiques, dont il est impossible de le faire sortir ,sauf à le voir par une pirouette inverser la situation quand il est coincé, et revenir un peu plus tard dans une autre discussion sur le même  thème duquel il a du sortir par sa pirouette parce qu'il ne pouvait plus le défendre. Le PN ne change jamais, il revient toujours à ses fondamentaux qui le sécurisent. Il est incapable de reconnaître une erreur et de changer de conviction, tout simplement parce qu'il n'en a pas et ne veut qu'imposer son discours pour se valoriser et susciter l'admiration qu'il recherche en dénigrant l'autre grâce à des petites phrases assassines souvent bien formulées et avec esprit.

Que faire ?

Le PN est un cancer que seul le modérateur peut éradiquer en l’excluant, mesure rarement prise, parce que le PN n'est pas facilement reconnu comme tel et  flatte le modérateur qui ne voudra pas au prétexte de la démocratie et de la liberté d'expression l'exclure alors que c'est le seul moyen de protéger la liberté d'expression des autres. La seule chose à faire est de supporter le PN et d'éviter les polémiques qui le font vivre et prospérer comme un vampire sur sa proie. La seule démarche efficace mais difficile à mettre en place est un boycott complet de l'individu sans une seule réponse à ses interventions. Ce qui reste difficile parce que le PN excelle dans l'art de la provocation et de faire péter les plombs à ses victimes. Il ne faut jamais suivre un PN dans ses démonstrations sauf à se retrouver en défense. Rester ferme sur sa contradiction initiale qu'il ne règle jamais  et sortir rapidement du conflit, qui n'est plus qu'une discussion de sourds.

Une chose est sure, les polémiques interminables avec les pervers narcissiques sont stériles, inefficaces et n'ont d'autre résultat que de faire fuir les autres intervenants effarés de la violence de l'affrontement. C'est pour ne pas avoir suivi cette prescription que je suis co-responsable de la disparition d'un forum qui a donné beaucoup de plaisir à ses participants et  m'a enrichi pendant 8 ans et j'en suis maintenant fort triste.

 +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Après un peu plus d'une semaine de débats et beaucoup d’agressions, je pense qu'il est bon de faire un petit point

Tout d'abord d'autres sites sur le sujet fournis par les commentateurs:

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-arme-fatale-du-pervers-199307

Vivre avec un ou une “j'ai toujours raison“ | Santé Magazine

https://www.scienceshumaines.com/pervers-narcissiques-de-purs-manipulateurs_fr_37107.html

https://blogs.mediapart.fr/philippe-corcuff/blog/010213/du-ressentiment-des-trolls-de-mediapart-la-societe-francaise

https://theconversation.com/cyberviolence-verbale-comment-lutter-contre-ses-differentes-facettes-104510

Pervers narcissiques : 20 pistes pour les reconnaître

 

Ensuite, un médecin Magali Rovère qui a écrit sur le sujet et se tient à la disposition de ceux qui voudraient parler plus précisément d'un problème ou ont besoin d'aide face à ce problème

https://blogs.mediapart.fr/magali-rovere/blog/100918/le-profil-type-de-la-victime-de- manipulation

https://blogs.mediapart.fr/magali-rovere/blog/100918/pour-se-sentir-bien-ecouter-votre-corps-et-osez-dire-non

https://blogs.mediapart.fr/magali-rovere/blog/170818/retrouver-sa-liberte

 

Une information importante, soulevée pendant les débats est l'impossibilité de diagnostiquer précisément et à distance un pervers narcissique, puisque c'est le domaine du psychiatre et qu'ils en sont encore à se chercher sur ce sujet. Néanmoins on peut relever et dénoncer tous les comportements violents et manipulateurs de tendance pervers narcissique.Ceux-la mêmes qui sont décrits dans les sites

Sur les commentaires eux-mêmes, si certains sont venus conter leurs mésaventures et leurs souffrances et d'autre soutenir, on a surtout eu un exemple parfait de ce que je dénonçais plus haut.avec une bande de violents qui sont venus s'imposer sans vergogne, squattant les débats, et utilisant tous les comportements qu'on avait pu identifier. Pour ceux qui voudraient bien comprendre ces mécanismes, je leur suggère de reprendre les d'ébats pour isoler les messages violents ou recelant une violence et identifier le ou les mécanismes manipulateurs qui les sous-tendent. Ils nous les ont toutes faites. On a pu voir ainsi tous ceux qui étaient venus défendre disparaître petit à petit pour ne plus laisser le billet qu'à ces manipulateurs violents, arrivant ainsi à l’isolement de la victime tel que décrit par les spécialistes de la question. La conclusion est donc  simple, il faut une réponse collective et un front de tout le monde pour faire reculer ceux qui se comportent comme des animaux. D'ailleurs une chose m'a étonnée, alors que j'avais décrit ces gens comme lâches et serviles devant l'autorité, j'ai pu remarquer comment ils s'échangeaient des marques de soumission ou au moins de non agression des plus faibles vers les plus forts. Exactement le comportement d'une meute. En dehors du problème individuel de ces violents à tendance pervers narcissique, qui repose sur une faible estime d'eux-mêmes et le besoin de se valoriser sur les plus faibles qu'ils rencontrent, on a une réelle dimension collective, qui est celle du gang ou de la meute, avec ses lois, ses repères et ses mâles dominants et caïds. Ce n'est pas le moins facile à gérer.

La conclusion est bien, à mon sens, celle qui était déjà dans les tuyaux, à savoir qu'il ne sert à rien de discuter avec ces gens-la, pas plus qu'on ne discute avec une bande de chiens affamés, il faut simplement s'y opposer collectivement en dénonçant leur comportement, puis les fuir et s'en remettre au modérateur qui doit les calmer par des dépublications motivées, des exclusions temporaires voire définitives. 

Merci à tous ceux qui m'ont aidés, merci aux membres de la meute de leur aide pour illustrer si bien ce billet.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.