Lancement d'un nouveau média dédié aux savoirs d'aujourd'hui

Notre monde est en train de se réinventer et sa construction appartient à tous. Cela redonne de l’actualité à la figure de l’honnête homme du XVIIe siècle selon laquelle « il vaut mieux avoir une tête bien faite qu’une tête bien pleine ». Pour reconstruire notre monde, il faut rassembler tous les savoirs.

Notre monde est en train de se réinventer et sa construction appartient à tous. Cela redonne de l’actualité à la figure de l’honnête homme du XVIIe siècle selon laquelle « il vaut mieux avoir une tête bien faite qu’une tête bien pleine ». Pour reconstruire notre monde, il faut rassembler tous les savoirs.

Imaginons un instant ce que peut être un(e) aspirant(e) « honnête homme » du XXIe siècle… Il est curieux de tout ce qui est en train de s’inventer, de se découvrir. Il cherche des clés sérieuses pour penser et comprendre le monde qui l’entoure et anticiper demain.

Pour lui, il n’y a pas de frontières entre les disciplines, pas de chapelle. Il ne cherche pas tant des opinions diverses que des éléments pour éclairer les débats en cours. Il veut connaître le résultat des recherches sur un sujet, là où en sont les questionnements des experts. Il s’interroge aussi bien sur les raisons de la disparition de l’homme de Néandertal que sur l’avenir des emplois verts. Il veut savoir la vision qu’ont les sciences sociales du problème des banlieues. Il s’interroge pour savoir si la fraude est vraiment le premier problème de la protection sociale. Il apprend que l’Union Européenne a arrêté deux chantiers majeurs pour les dix ans de recherche à venir et ne sait pas ce que sont le graphène ou les synapses artificielles. Il est curieux de connaître les dernières avancées en recherche artificielle, l’état du savoir sur l’apprentissage du langage, les pistes pour guérir le cancer…

Comment s’y prend, dès lors, notre aspirant(e) ? Il peut acheter tous les magazines de vulgarisation et de prospective pour y piocher par ci par là un article répondant à ses attentes. Il peut se lancer dans de multiples recherches sur internet, s’abonner à des flux RSS, regarder des vidéos en anglais. Las, le voilà à entasser de nombreux magazines et de multiples sujets de recherche sur internet. Dans la pratique, le voilà surtout qui reste avec son aspiration sans la satisfaire. Eventuellement pour compenser sa frustration il choisit un magazine généraliste auquel il s’abonne et qui, faute de temps, reste sous son emballage plastique sans être lu.

Car voilà, notre aspirant(e) a une contrainte plus forte que toutes les autres ; il ne fait pas qu’aspirer à être un honnête homme, il a un travail, des occupations et une vie personnelle remplie, sans parler de son besoin de se divertir. Il lui manque du temps !

C’est pourquoi nous avons créé Thinkovery. Notre idée simple et ambitieuse est de donner à voir et à entendre sur un format court, synthétique les experts d’aujourd’hui sur les questions d’aujourd’hui et de demain. En cinq minutes l’expert d’une question en présente les angles saillants et son propos est appuyé par de l’infographie animée pour en faire ressortir l’essentiel. Peu importe que la question concerne les sciences exactes, les sciences humaines ou les technologies, selon notre dizaine de thématiques nous allons chercher la personne qui y consacre son énergie pour lui donner la parole.

Notre blog de pré-lancement vous permettra de vous faire une idée de ce que nous construisons : un nouveau média pour permettre à notre aspirant(e) honnête homme de se rapprocher le plus possible de son aspiration. 

http://www.thinkovery.com/Blog

Vous adhérez à notre projet ? Alors n’hésitez pas à devenir membre du comité de parrainage de Thinkovery en vous pré-abonnant ici.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.