Le cinéaste Michel Gondry tourne depuis plusieurs semaines dans Paris et en banlieue sa version cinématographique de L'Ecume des Jours de Boris Vian. Le 17 juillet, il a installé ses décors, et notamment ses étranges véhicules, dans les rues du Haut Belleville.

 © TC © TC

Comme le racontait un reportage du Monde Magazine sur le tournage, “On n'est ni en 1947 ni en 2012, ni entre les deux. C'est aussi cela qui rend une histoire éternelle. Pour gommer les années, des ingénieurs de Peugeot ont participé à la conception d'une quinzaine de véhicules, en réassemblant différents modèles. Des voitures qui n'existent pas, indatables.” En regardant ces véhicules, impossible d'échapper à l'imagination nonchalante et débridée de Vian, alliée à l'esprit foutraque et bricolo de Gondry :

 © TC © TC

 © TC © TC

 © TC © TC

 © TC © TC

 © TC © TC

 © TC © TC

 © TC © TC

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.