Les voltigeurs à moto de la police sont ils de retour ?

Depuis le début du mouvement des gilets jaunes plusieurs témoignages semblent le confirmer

Le 16 décembre 2018, le Parisien posait la question dans un article

Le 17 décembre 2018, c'est Libération qui traitait le sujet

Ces 2 articles rappellent la dissolution officielle des voltigeurs à moto depuis 1986, date du décès de Malik Oussékine.

Ils précisent aussi que selon les syndicats de police, les motards déjà photographiés à plusieurs reprises au cours du mois de décembre 2018, ne sont pas des « voltigeurs à motos », mais des éléments de l'unité du CSI, qui elles sont autorisés. Mais seulement dans un but de transport rapide des troupes, si l'on en croit les responsables syndicaux.

La dernière partie de l'article de Libération indique :

« Peuvent-ils effectuer du maintien de l’ordre? Philippe Capon, secrétaire général de l’Unsa Police, explique au Parisien: «Jamais ces duos de policiers ne sont intervenus sur le maintien de l’ordre.» De son côté, la préfecture assure qu’ils n’ont pas fait usage des LBD 40 samedi dernier, et que leur mission consiste à intervenir «rapidement en cas de violences urbaines», mais pas de faire du maintien de l’ordre. »

Depuis, plusieurs vidéos et photos ont circulé sur les réseaux sociaux, montrant ces voltigeurs en action et en situation de « maintien de l'ordre »

La dernière vidéo en date, fait froid dans le dos

https://www.facebook.com/mikavivi.vivimika/videos/2006645639384032/UzpfSTEwMDAwMzI2OTA3OTE1NToyMDUxOTk4MDU0OTE5MTQ0/?id=100003269079155

Cette vidéo aurait été prise à Bordeaux, lors de l'Acte XIII, le samedi 9 janvier 2019

On y voit clairement une escouade de policiers à moto (CSI ? BAC?) armés, notamment de LBD40, rouler sur les trottoirs, agresser les passants et tirer au flasball. Bref, agir en mission de « maintien de l'ordre », selon la terminologie policière.

Qui sont ces policiers à moto ?

Quelle est cette unité ? Est-elle légale ?

Nous tenterons d'apporter des réponses. Si vous avez des informations, n'hésitez pas à les partager.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.