José à la rescousse...

Le message d'EELV pas clair...inaudible? Le néant aux sondages? La candidate avec son accent étrange peu apte au combat présidentiel...? Que faire d'Eva...?

Eva Joly & José Bové lors d'une convention agricole à Caen; le 3/02/12. © Thomas Haley Eva Joly & José Bové lors d'une convention agricole à Caen; le 3/02/12. © Thomas Haley

Le message d'EELV pas clair...inaudible? Le néant aux sondages? La candidate avec son accent étrange peu apte au combat présidentiel...? Que faire d'Eva...?

 

Recentrage chez les écolos, elle termine son livre, Sans tricher, où elle raconte sa vie pour que les français puissent en juger par eux mêmes. Elle a changé la couleur de ses lunettes, le rouge a viré au vert. C'est mieux pour la candidate des écologistes..."chaque fois que je termine un livre, je change la couleur de mes lunettes," explique-t-elle.

 

Eva Joly, candidate EELV, à Caen; le 3/02/12. © Thomas Haley Eva Joly, candidate EELV, à Caen; le 3/02/12. © Thomas Haley

Samedi, 4 février, lors d'un déplacement en Normandie, la belle Eva au regard perçant, était accompagnée par Bové le preux, porte parole d'EELV et fin connaisseur des choses de la terre et les hommes qui la travaillent. De la visite d'une exploitation agricole à la réunion publique le soir, l'eurodéputé Bové était aux cotés de la candidate Joly. Si Eva paraît timide et fragile, José, lui, il y va avec franchise et gouaille, la com, il l'a dans la peau, il est aussi à l'aise à parler devant une foule qu'assis sur son tracteur.

Eva Joly & José Bové avec Stéphanie Clouet, agricultrice, en pays d'Auge. 3/02/12. © Thomas Haley Eva Joly & José Bové avec Stéphanie Clouet, agricultrice, en pays d'Auge. 3/02/12. © Thomas Haley

 

C'est vrai, quand on écoute Eva Joly, quand on l'observe, elle a l'air fragile, pas sûr d'elle, et si on n'est pas 100% acquis à la cause écologiste on peut se demander si elle a ce qu'il faut pour être chef de l'état. En effet, elle semble avoir évoluée "en dehors du sérail" comme dit son directeur de campagne, Stéphane Sitbon (Le Monde, 4/02/12)

Elle ne parle ni gesticule comme aucun autre politique, elle ignore les codes (ou peut-être refuse-t-elle de les appliquer...??). A première vue, ça nous dérange. Est-elle crédible?

 

José Bové et Eva Joly lors du meeting publique à Caen le 3/02/12. © Thomas Haley José Bové et Eva Joly lors du meeting publique à Caen le 3/02/12. © Thomas Haley
José Bové présente Eva Joly lors du meeting publique à Caen; le 3/02/12. © Thomas Haley José Bové présente Eva Joly lors du meeting publique à Caen; le 3/02/12. © Thomas Haley

Quand José Bové chauffa la salle le soir et présenta la candidate, il dit qu'elle n'est pas comme les autres, "Eva est modeste, elle n'a pas l'habitude de se mettre en avant ni de parler d'elle-même". Il le fait pour elle, il énuméra ses faits d'armes, notamment l'instruction de l'affaire Elf et l'ouverture de l'affaire des frégates de Taiwan...une femme forte et têtue.

 

Fin de la réunon publique, les amis d'Eva Joly montent sur l'estrade pour l'applaudir. le 3/02/12. © Thomas Haley Fin de la réunon publique, les amis d'Eva Joly montent sur l'estrade pour l'applaudir. le 3/02/12. © Thomas Haley


Alors, je me demande si nous ne sommes pas un peu schizophrènes (ou peut-être que ce n'est que moi...?). Nous en avons assez des promesses non tenues par les candidats bien polissés, sophistiqués, maitres de l'image et du bon mot qui ont une réponse pour tout; et puis on voit Eva Joly et on se dit, "elle est timide...elle n'est pas sûre d'elle...il lui manque le feu oratoire...elle parle comme ma tante Simone...," comme quelqu'un normal quoi, malgré son drôle d'accent. Nous connaissons les hommes politiques qui ont une réponse pour tout, on les a déjà vu à l'œuvre. Je ne sais pas encore si Eva Joly est le bon choix, c'est trop tôt pour le savoir. Mais je me demande s'il ne faut pas mettre en veille notre désir d'entendre et de voir quelqu'un qui "assure", quelqu'un qui sait parler et gesticuler "comme il faut", est-ce qu'il n'y a pas urgence à penser hors des sentiers battus?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.