Pas de messe sur TF1 à Noël, mais toujours sur France 2

Thomas LecourbeTF1 renonce à diffuser la messe de minuit du 24 décembre pour la première fois. Ils diffuseront à la place un concert de Michel Sardou de 2005.
Thomas Lecourbe

TF1 renonce à diffuser la messe de minuit du 24 décembre pour la première fois. Ils diffuseront à la place un concert de Michel Sardou de 2005.
En revanche, la messe de minuit sera diffusée sur France 2, comme cela est prévu dans le cahier des charges de la chaîne publique. Cette retransmission fêtera d'ailleurs à cette occasion son soixantième anniversaire. La messe de minuit diffusée le 24 décembre 1948 sur l'ORTF avait été la première émission retransmise en direct en France.

 

Il ne me semble pas que lundi dernier, lors des fêtes musulmanes, France Télévisions aient diffusé quoi que ce soit. Lors de la réflexion sur le nouveau cahier des charges du service public, il a été question de supprimer la messe à la télévision et l'émission la plus ancienne du PAF (non, ce n'est pas "des chiffres et des lettres"), "Le jour du seigneur" le dimanche matin.Cette requête a été sans suite, la ministre de la Culture trouvant certainement plus conventionnel d'interdire la télé-réalité, qui n'existe déjà pas sur ces chaînes. Cette obligation, concrétisée par le cahier des charges du groupe, me choque.

 

Je me suis toujours interrogé sur la présence si systématique des rituels catholiques sur les chaînes publiques d'un pays laïc, et m'interroge encore plus sur la non-présence des autres religions pourtant répendues en France. En tant qu'athé, ce déséquilibre me pose problème. N'étant pas anti-religieux, je ne comprends pas que la culture catholique soit toujours autant dispensé à la télévision, mais qu'on ne traite pas de la même façon les autres religions. La France a une Histoire catholique, c'est indéniable mais est un pays laïc, et la configuration religieuse a changé. Il est étonnant que les médias ne traitent pas à égalité toutes les cultures présentes, ou pas du tout.

 

Le choix de France 2 n'est en plus pas anodin, il s'agit de la plus grande chaîne du service public. Une affaire privée, comme l'est la religion doit-elle être traitée aussi largement ? Pourquoi la culture religieuse, clivante et personnelle, n'est elle pas plutôt l'affaire d'une chaine comme France 3 ou plus logiquement de France 5, chaîne du savoir et de la connaissance. Cela ne l'obligerait pas de remplacer la messe par un concert de Michel Sardou tous les dimanches matins :)

Thomas (www.twistorama.fr)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.