Thomas Lecourbe
Chef de projet / Consultant Web - La Netscouade
Abonné·e de Mediapart

16 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 juin 2008

Thomas Lecourbe
Chef de projet / Consultant Web - La Netscouade
Abonné·e de Mediapart

Retour à la case départ

Thomas Lecourbe
Chef de projet / Consultant Web - La Netscouade
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Thomas Lecourbe

Il y a quelques semaine, Nicolas a parlé, juste après son café avec Carla à Rungis (il a raison, les cafés à Rungis sont moins chers qu'aux alentours des Champs-Élysées). Interview sur RTL, plusieurs annonces, dont une qui m'intéresse: la redevance TV n'augmentera pas. Il a missionné une Commission il y a 3 mois pour réfléchir sur le sujet et qui doit lui rendre un rapport ? Peu importe pour Nicolas... Donc, pas d'augmentation de la redevance, c'est entériné.

Retour à la case départ. Il n'est par contre pas revenu sur la suppression de la pub qu'il avait annoncé bille-en-tête le 8 janvier, ce qui parait toujours d'actualité. En gros, ce sont les opérateurs mobiles et Internet qui vont casquer à terme. Sujet quasi-clos, le temps de leur faire passer le suppo.

Un grand mécène de ce monde me soumettait ce matin un autre sujet qui allait forcément se poser d'ici un ou deux ans, quand la publicité aura disparu de nos écrans et que la pression des annonceurs ne portera plus sur les résultats du groupe. Si l'audience n'est plus un enjeu, le succès commercial de leur programme n'est plus une obligation, et alors sur quel critère objectif la direction et surtout les programmes peuvent être évaluée ? Qu’est ce qu’une « obligation de résultat » dans ce contexte ?

Le Qualimat (réalisé par le service des études de France Télévisions, et publié mensuellement) est interne à France Télévisions et n'a rien d'indépendant par rapport au groupe, il ne peut donc pas être un critère objectif à partir ou ce Qualimat a un vrai enjeu politique. Quel sera le critère objectif pour que la production ne se fasse pas sous condition de copinage avec la direction, comme aujourd'hui cela existe sur une chaîne comme Arté ? Devra-t-on créer (encore !) un comité de contrôle ? Puis un comité de contrôle du contrôle pour être sûr que tout est en règle ? Maintenant que la question du financement est quasiment décidée (même si loin d'être réglée), c'est cet enjeu, majeur, qui devra être résolu, et ce n'est finalement pas la plus facile.

Thomas (www.twistorama.fr)

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Avec le nucléaire, la France s’aligne sur les stratégies industrielles d’États autoritaires
Moins de 10 % de l’électricité mondiale a été produite par du nucléaire en 2021, selon un rapport annuel de référence. La Chine et la Russie construisent le plus de réacteurs à l’uranium, plaçant la France en bien mauvaise compagnie démocratique, alors qu’elle veut lancer de nouveaux EPR.
par Jade Lindgaard
Journal
Iran : l’hymne à la révolte qui galvanise la jeunesse
À l’heure où les affrontements se font de plus en plus violents, comme à l’université Sharif de Téhéran et qu’une autre jeune fille a été battue à mort, la chanson « Pour », qui raconte simplement les désirs de liberté des manifestants, a recueilli plus de 40 millions de vues en deux jours.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Europe
Les Russes fuient vers le Kazakhstan, le président Tokaïev sur un fil face à la Russie
Plus de 200 000 citoyens russes sont entrés au Kazakhstan depuis le 21 février, et 50 000 y sont restés. Le président Kassym-Jomart Tokaïev tente de prendre ses distances avec le Kremlin sur le dossier ukrainien. Mais sa marge de manœuvre semble limitée, explique Michaël Levystone, spécialiste de l’Asie centrale.
par Laurent Geslin
Journal
En Tanzanie, TotalEnergies prépare une bombe climatique aux relents colonialistes
Les Amis de la Terre et Survie publient une enquête inédite sur un futur oléoduc du géant pétrolier français en Tanzanie. Ce projet écocidaire et néocolonial aura des impacts désastreux sur les plans humain, écologique et climatique. Mais la résistance s’organise.
par Mickaël Correia

La sélection du Club

Billet de blog
La grande nostalgie
Les nostalgiques de l'ère fasciste s'en donnent à cœur joie pour ressortir les reliques de l'époque. Dimanche matin à Porta Portese, le plus grand marché aux puces de la capitale, j'ai trouvé un choix impressionnant de memorabilia de l'ère Mussolini.
par D Magada
Billet de blog
Ouvrir les yeux sur le fascisme qui vient
Un peu partout, « la loi et l’ordre » s’imposent, sous une forme directement inspirée des années 40 comme Italie, ou de façon plus insidieuse, comme chez nous. De L’écofascisme au post-fascisme en passant par l’autoritarisme policier ultra-libéral, c’est cinquante nuances de brun. Et il va falloir commencer à sérieusement s’en inquiéter, si on ne veut pas voir nos gosses grandir au son des bottes.
par Mačko Dràgàn
Billet de blog
L'Italie post-fasciste : en marche vers le passé
La victoire du post-fascisme, déflagration annoncée, menace nos systèmes démocratiques imparfaits et l'Europe qui subit une guerre de conquête et un bouleversement interne avec ces extrêmes-droites qui accèdent au pouvoir. Faut-il attendre les catastrophes pour crier ? La remise en cause de vieux réflexes ne demandent-elles pas une actualisation pour agir sur notre époque sans se renier ?
par Georges-André
Billet de blog
Après les élections, vers le post-fascisme
Aujourd'hui, en Italie, l'institutionnalisation du fascisme va porter l'agression raciste et patriarcale à un niveau supérieur. Avec cette combinaison du fascisme et de la technocratie, le gouvernement Meloni ne sera probablement pas simplement un gouvernement Draghi plus raciste. Nous verrons dans quelle mesure les alliances internationales, l'Union européenne et la Présidence de la République pourront limiter et contenir les dégâts. 
par Bruno Montesano