Dictature sanitaire : Le préfet veut interdire la manif Force Jaune? mais non!

Comment peut-on appeler ce régime une démocratie? Ils disent "blanc", et ils font "noir" ... Tout n'est que faux-semblant, mensonges et manipulations.

En dépit de l'annonce du premier ministre Castex jeudi 29 octobre, autorisant "les manifestations revendicatives" lorsqu'elles sont "déclarées en préfecture", le préfet Lallement veut faire interdire la manifestation Force Jaune des Gilets Jaunes, et vient de sortir à cet effet, vendredi 30 octobre après-midi, un arrêté préfectoral. Force Jaune maintient son appel 11h place Jussieu. Je vous explique pourquoi, en tant que coordinatrice du collectif, future association en cours de création.

La dictature est toujours en marche avec le préfet Lallement. 
En ces temps de crise sanitaire, alors que de nombreux corps de métiers dénoncent l'abus de ce re-confinement et les mesures liberticides prises par le gouvernement, alors que le Sénat a voté contre le re-confinement, il devient absolument impossible d'exercer la moindre protestation à la politique menée par ce gouvernement, sourd aveugle méprisant incompétent. HORS SOL.

Encore une preuve de plus que nous ne sommes pas en démocratie...
Alors que nous avons tout fait dans les règles exigées par le droit français , qui d'ailleurs contre-dit le droit international en matière de déclaration obligatoire de manifestation, en envoyant par mail notre souhait d'organiser, comme depuis bientôt 2 ans, une manifestation revendicative pour le mieux vivre des plus pauvres et pour un changement des pratiques et du régime politique. Les choses étaient sur la bonne voie, malgré le refus de notre départ initial prévu place Saint-Michel, la préfecture consentait à nous laisser manifester au départ de Jussieu. A l'annonce du re-confinement, il nous a paru évident que nous allions maintenir un rassemblement pour contester cette décision, mais les annonces du premier ministre pour autoriser les manifestations nous a surpris agréablement? Mais alors pourquoi le préfet s'obstine-t-il a vouloir nous interdire ?!


capture-d-e-cran-2020-10-30-a-11-43


  

  • L'arrêté préfectoral s'appuie et prétend que nous ne serions pas en mesures de faire appliquer les mesures sanitaires et que notre rassemblement serait un "risque majeur", et favoriserait la "propagation du virus" et donc,... Sous prétexte de menaces terroristes aigües, les forces de police seraient submergées, et sous prétextes de crise sanitaires nous ne pourrions pas garantir d'empêcher un virus de se propager... mais c'est bien la nature même d'un virus de se propager et personne ne peut rien à cette nature ! Est-ce pour autant que la contestation de rue doit cesser?!
    Nous considérons justement qu'une politique délétère depuis de trop nombreuses années a fait monter les haines et les tensions sociales, de même la casse de l'hôpital public ayant supprimé 100.000 lits en 10 ans, et qui empêche aujourd'hui notre pays de soigner tous les malades, mais permet de justifier un état d'urgence total et totalitaire, allant jusqu'à bâillonner toute contestation politique.

Ironie ou maladresse, à moins que ce ne soit un acte manqué de forces de l'ordre à bout de nerfs... dans sa rédaction l'arrêté interdit le parcours initialement déclaré au départ de place d'Italie, mais pas celui au départ de Jussieu!! Quelle aubaine !

  • Nous allons maintenir notre rdv de manifestation 11h place Jussieu, qui n'est pas d'ailleurs concerné et noté dans cet arrêté, et nous appelons un maximum de monde à venir nous rejoindre et contester ce gouvernement innommable.

    RDV 11H PLACE JUSSIEU  https://www.facebook.com/events/869098287164759 

  • pour la justice sociale, des moyens aux services publics et particulièrement à l'hôpital, et pour une véritable démocratie !

 

arreté pref lallement arreté pref lallement
capture-d-e-cran-2020-10-30-a-15-23-59

arreté pref lallement P3 arreté pref lallement P3

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.