Il faut s'intéresser à François Asselineau et à son programme présidentiel

François Asselineau est un candidat qui livre des analyses très pertinentes, sourcées, mesurées, et qui propose, en dehors de la sortie de la France de l'UE (il est le seul à la proposer), un tas d'idées très originales (reconnaissance du vote blanc, reconnaissance des médias comme un 4ème pouvoir, interdiction des lobby, renationalisation d'un tas de secteur clés de l'économie et de la société avant que ceux-ci ne soient pillés par des institutions financières privées comme en Grèce, et tellement d'autres choses). Malgré cela, c'est quasiment le seul candidat à ne strictement JAMAIS être invité sur les grands médias.
Et même en dehors de ce que propose directement l'UPR, sa nature est très intéressante : il s'agit d'un parti provisoire, composé de gens de toutes horizons, qui a un but principal à atteindre, qui n'a pas vocation à s'installer, à durer, à vivre de rentes.

Présidentielle 2012 : le programme de François Asselineau, Président de l'UPR (1/10) © François Asselineau - UPR

Les mesures clés du programme par thèmes :

1 - Indépendance politique
2 - Rétablir la démocratie (suite)
3 - Les médias
4 - Une société de liberté (Internet)
5 - L'égalité des citoyens
6 - Les banques et la finance (suite)
7 - L'intérêt général
8 - La production nationale
9 - Renationalisations
10 - Capital et travailleurs
11 - Rémunération et logement
12 - Syndicats et financement
13 - Santé et sécurité sociale
14 - L'agriculture et la qualité des aliments
15 - Les retraites
16 - L'enseignement et la culture
17 - Rétablir la grandeur de la France (suite)
18 - La Francophonie
19 - Référendums et débats nationaux (politique énergetique, immigration, dette publique)
20 - Les sujets non abordés (impôts, taxes, fiscalité, emploi, insertion, ...)
Conclusion : Une présidence citoyenne

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.