Titin
Titin c'est Titi ou Tintin avec plus ou moins de "N". C'est selon
Abonné·e de Mediapart

61 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 août 2018

TVA Génocidaire

L'homo gaspinomicus nous dirige

Titin
Titin c'est Titi ou Tintin avec plus ou moins de "N". C'est selon
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J’achète mon vin rosée à la tirette. J’y vais avec un cubi de 10 litres puis je le tire dans des bouteilles avec bouchon mécanique que je recycle et je lave. Je le paye 1€60 chez un commerçant indépendant. Il est toujours très bon car il veille à son image. Ce vin est  produit dans le 84, soit à 300 Km du lieu de vente. Le litre de vin pèse 1 Kg maximum.

Dans les GMS, à qualité égale, ce vin en bouteille est vendu 3€50 / 0,75 Cl. Soit le litre :3,50/3 et X 4 = 4,67 €/L

Comparaison écologique et « économique » de ces deux distributions :

  • La tirette, nous avons le juste nécessaire, à moins de ne plus boire de vin. Certes il y a le transport :           120Kg x 2(cuve allé/ Retour + 2000 L (un allé simple pour le vin)=2240 Kg transporté. 
  • Dans le cas des GMS, Transporter 2000 Litres c’est transporter :
    • (2000Kg de Vin)
    • + (Bouteilles de 0,75 Cl : 2666 x 0,400 Gr = 1066 Kg (Une bouteille pèse 400gr))
    • soit au total = 3066 Kg. Sans compter le poids des cartons et des palettes ainsi que l’énergie utile pour fabriquer les bouteilles, les bouchons, les étiquettes, les cartons de 12 ainsi que les palettes. Les transporter vides sur le lieu de remplissage, la collecte des bouteilles usagées, leur transport et concassage avant recyclage, l’énergie utilisée pour l’embouteillage, …

En conclusion :

Dans le premier cas, nous avons à faire à une économie, faite par un gestionnaire, un vrai, écologique du juste nécessaire, faite par de vrais gestionnaires. Mais l’état ne perçoit 1€60 de TVA.

Dans le deuxième cas, nous avons à faire à une économie destructrice réalisée par des gens pompeusement appelé économiste et qui prétendent créer de l’emploi. Ces mêmes gens qui prétendent que c’est l’économie la moins pire, normal puisqu’ils en sont les principaux bénéficiaires alors que la planète se meurt avec de pareilles pratiques. Mais l’état perçoit 3€50 de TVA soit plus du double.

 Réfléchissons :

  • La TVA étant la principale ressource d’un état, on voit que dans le 2° cas de figure il a plus à gagner malgré le gaspillage.
  • La police coutant plus cher qu’un vol qui rapporte de la TVA (puisque rachat des biens volés), on comprend mieux pourquoi le budget de ce corps d’état est si faible (Sans prendre en compte les affaires politico-financières qui pourraient être encore plus nombreuses car plus d’investigations).
  • Pensons également aux produits à défaillance programmé, à l’industrie de la mode deuxième industrie polluante au monde mais qui rapporte tant de TVA …
  • Pensons également à la croissance (= consommation = TVA = pollution)

Alors pensez vous que l’état ait intérêt à lutter efficacement contre la pollution et le gaspillage et donc le réchauffement climatique ?

Peut-on lui faire confiance ?

Si vous êtes en accord avec cette réflexion, rediffusez au maximum ce mail, traduisez le en italien, en chinois, en arabe, en patois, en anglais, … transformez la en pétition, mais agissez afin que le monde du bon sens réagisse afin qu’on puisse léguer à nos enfants la terre que nos parents nous ont laisser.

Si vous n’êtes pas d’accord, ayez le courage de l’afficher clairement, on en reparle dans 10 ans si c’est encore possible.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Recommandés par nos abonné·es

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La commission d’enquête parlementaire ménage Bernard Arnault…
L’audition du patron de LVMH par la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est déroulée de manière aussi calamiteuse que celle de Vincent Bolloré. La plupart des dangers qui pèsent sur l’indépendance et l’honnêteté de la presse ont été passés sous silence.
par Laurent Mauduit
Journal — Médias
… après avoir tenu café du commerce avec Vincent Bolloré
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches nationalistes.
par Laurent Mauduit
Journal
Didier Fassin : « on est dans un basculement qui n'était pas imaginable il y a 5 ans »
Alors que l’état de crise semble être devenu la nouvelle normalité, quelles sont les perspectives pour notre société ? Didier Fassin, directeur d’études à l’EHESS qui publie « La société qui vient », est l’invité d’« À l’air libre ».
par à l’air libre
Journal — Extrême droite
Révélations sur les grands donateurs de la campagne d’Éric Zemmour
Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au conseil d’administration du groupe. Premier volet de notre série sur les soutiens du candidat.
par Sébastien Bourdon, Ariane Lavrilleux et Marine Turchi

La sélection du Club

Billet de blog
Molière et François Morel m’ont fait pleurer
En novembre 2012, François Morel et ses camarades de scène jouaient Le Bourgeois gentilhomme de Molière au théâtre Odyssud de Blagnac, près de Toulouse. Et j’ai pleuré – à chaudes larmes même.
par Alexandra Sippel
Billet de blog
On a mis Molière dans un atlas !
Un auteur de théâtre dans un atlas ? Certes, Molière est génial. Parce qu'il n'a laissé quasiment aucune correspondance, un trio éditorial imagine comment Jean-Baptiste Poquelin a enfanté "Molière" dans un atlas aussi génial que son objet. (Par Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Molière porte des oripeaux « arabes »
Le 15 janvier 2022, Molière aurait eu 400 ans. Ce grand auteur a conquis le monde, a été traduit et adapté partout. Molière n'est désormais plus français, dans les pays arabes, les auteurs de théâtre en ont fait leur "frère", il est joué partout. Une lecture
par Ahmed Chenikii
Billet de blog
Quoi de neuf ? Molière, insurpassable ! (1/2)
400e anniversaire de la naissance de Molière. La vie sociale est un jeu et il faut prendre le parti d’en rire. « Châtier les mœurs par le rire ». La comédie d’intrigue repose forcément sur le conflit entre la norme et l’aberration, la mesure et la démesure (pas de comique sans exagération), il reste problématique de lire une idéologie précise dans le rire du dramaturge le plus joué dans le monde.
par Ph. Pichon