Les Murs en 2019

Les murs ne protègent pas contre la bêtise, au contraire, il la protègent.

Tous les murs sont tristes

 Tous les murs sont tristes

Quand ils ne servent à rien qu’à séparer,

Qu’à barrer les routes, qu’à faire de la peine,

Qu’à arrêter tout espoir, Qu’à cacher l’horizon,

Qu’à semer la peur et la haine,

Qu’à décourager la sympathie,  le pardon,

Qu’à  entraver tout élan de réconciliation.

 Tous ces murs sont sinistrement tristes,

Quand ils ne peuvent pas servir d’abri

Aux réfugiés, aux enfants, leurs familles,

Aux amoureux, aux vagabonds, à un anarchiste.

 Tous ces murs désolés, malheureux et silencieux

Nous murmurent alors, nous chuchotent

Leur message qu’ils portent inscrit au creux

De chacune des pierres venues du fond des âges :

Démolissez-nous, les murs de la haine et de la mort,

Nous sommes si tristes de ne servir qu’à la domination des plus forts !

De nos pierres, nos ferrailles,  de notre béton,

Construisez des écoles, des salles de spectacles, des maisons !

 Réfléchissez à votre commune fragilité,

Elle est votre meilleure énergie, votre amie, votre alliée.

Prenez conscience des murs invisibles dans vos têtes

Dont les ravages obstruent votre amour pour la planète.

Ne travaillez plus comme des bêtes, mais faites

Des efforts pour vous faire confiance.

Jetez vos armes, saisissez la chance d’être en France,

Apprenez à mieux maîtriser vos corps,

A mieux comprendre l’origine des larmes.

 Nous, les murs du malheur, de la désolation,

Nous vous disons que nous ne sommes pas fiers

D’être vos lamentables solutions de fortune et de pierre,

A vos difficultés d’être vraiment humains, vraiment frères.

Nous, les murs de l’incompréhension,

Nous sommes nés des murs dans vos têtes.

Abattez-les et vous pourrez faire la fête !

La violence - mauvaise piste! © Souzouhi La violence - mauvaise piste! © Souzouhi

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.