2019

À mes ami(e)s fidèles ici pour leur attention...

Je suis atteinte d'une maladie grave qui a progressé ces derniers mois et ne me laisse que peu d'espoir de survie.  Pour avoir lu, il y a quelques décennies, Mars de Fritz Zorn, je suis convaincue que le cancer est avant tout une maladie psychique. Il est possible que je ne franchisse pas le cap de la nouvelle année et à vrai dire, j'en serais soulagée. Je suis malade et ce soir, je suis seule comme bon nombre d'autres, ici et ailleurs, auxquels je pense, mais cela n'a guère d'importance.

Je sais que j'ai des ami(e)s fidèles ici qui me manifestent régulièrement leur attention.

Je leur souhaite le meilleur, le plus doux en ces temps difficiles. 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.