Décès d'un jeune réfugié en détention.

Il y a eu un autre décès dans un centre de détention australien. Un demandeur d'asile afghan nommé Ali qui, jusqu'à il y a quelques semaines, vivait dans la communauté, a eu une crise cardiaque après avoir été retourné en détention suite au refus des autorités australiennes de lui accorder un visa temporaire.

Selon des témoins à l'intérieur du centre de détention, les gardes de Serco (compagnie privée qui assure le fonctionnement des camps de detention) ont laissé Ali sur le sol pendant presque une heure avant l'arrivée de l'ambulance. Il a été emmené à l'hôpital à 19h30 ce soir-là où il y est mort.

« Il y a tout lieu de croire qu'Ali serait encore en vie, si les gardes de Serco avaient répondu immédiatement aux premiers signes qu'il était en détresse », a déclaré Ian Rintoul, porte-parole de la Coalition d'action pour les réfugiés.

«  Les gardes ont ignoré ses appels à l'aide, et il a fallu que les autres détenus fassent appel aux gardes pour que, finalement, ils appellent une ambulance. »

Un demandeur d'asile en détresse a appelé la Coalition d'action pour les Réfugiés hier soir en disant : « Ils ont tué Ali »

Comment pouvez-vous aider ?
Vous pouvez aider Ali en diffusant ce message sur cette tragédie et en signant cette pétition pour que Brendan O'Connor, ministre de l'Immigration et de la Citoyenneté en Australie, ouvre une enquête complète sur la mort d'Ali.

Vous pouvez trouver la pétition sur ce lien :

http://www.change.org/en-AU/petitions/brendan-o-connor-mp-minister-for-immigration-and-citizenship-full-inquiry-into-death-of-ali-detained-in-villawood-detention-centre


RRAN WA

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.