Le Silence de Zarathoustra

 

 

                             

Le Silence de Zarathoustra, de René John Pouteau (116 pages ; édité/distribué par Amazon.fr) est une pièce biographique en quatre actes et un épilogue qui s’ouvre sur une période tardive de la vie de Nietzsche. Les souvenirs créent la tapisserie de la narrative et les amis apparaissent à côté du philosophe, face à ses défis. Depuis son amitié et rupture avec Richard et Cosima Wagner, jusqu’à sa relation avec Lou Salomé, faite de fulgurance philosophiques et sentimentales, les détails de sa vie sont comme des pavés sur le cheminement de sa pensée.

Son état psychologique et sa solitude sont le sujet de cette pièce. Ses amis fidèles ne font que rappeler l’immensité de sa solitude intellectuelle. Ses maux physiques sont l’arrière-plan d’un combat continu avec une société qu’il voit comme aveugle et autodestructrice et sa hantise d’une Europe réactionnaire, antisémite et militariste nous renvoi à nos propres démons et nous rappelle le visionnaire qu’il fut.

René John Pouteau est un auteur Franco-Américain né à New York de père français et d’une mère Cubaine et Porto Ricaine. Il a fait ses études aux USA puis s’est installé en France en 1983. Parfaitement bilingue il a écrit cette pièce en anglais et la traduite lui-même.

Il travaille actuellement sur un roman historique qui dépeindra l’occupation à travers le personnage d’un cousin Savoyard, résistant mort dans la tragédie du Cap Arcona. Publications : Minuit-dix au Kosovo ; Le grand Masturbateur (roman érotique) ; Islands in the Desert  (nouvelles en anglais). Tous chez Amazon.fr Il tient aussi un blog sur Médiapart.fr signé Ugaldé.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.