Crime organisé, mafia, Corse : le journaliste Alain Verdi livre un blog qui décode

Avec Pericoloso sporgersi, son blog, Alain Verdi offre depuis plus de cinq ans un rigoureux et patient décodage des enjeux de la société corse. Des réflexions de fond, un travail de longue haleine. Le journaliste poursuit son petit blogue de chemin et interroge là ou ça fait mal. "Une mafia -affirme Alain Verdi- ce n’est pas une bande de voyous. C’est un objet politique."

 © Saisie d'écran France Télévisions  DR © Saisie d'écran France Télévisions DR

Engagé depuis août 2013 dans un rigoureux et patient décodage de l'actualité des transports maritimes et aériens, Pericoloso sporgersi s'était mis en stand by depuis juin 2016. Fort heureusement pour tous ceux dont le besoin de comprendre ne peut se satisfaire des "breaking news" à la mode, Alain Verdi continue son oeuvre de décodage. 

Avec deux décapants articles, l'un sur la question complexe de savoir si le banditisme que connait la Corse est une mafia,  l'autre sur le livre de Claude Chossat et le statut bancal de "repenti", le journaliste Alain Verdi signe la continuité de son blog Pericoloso sporgersi.

En retard mais à la bonne heure

Le journaliste confirme et explique la poursuite de sa démarche dans Pericoloso le 29 septembre dernier.

" Mon blog n’a pas pour seule vocation de décoder l’actualité des transports maritimes - souligne Alain Verdi.  Dès le départ, depuis cinq ans, je me suis efforcé de politiser mon propos. Non pas en parlant de politique politicienne, mais des enjeux de société autour des thèmes abordés.
Le thème des transports n’est pas épuisé (bien qu’épuisant) mais désormais tout ce qui peut arriver dans ce domaine découlera de ce qui a été organisé, ourdi diront certains. Je ne m’interdis pas de revenir, de temps en temps, regarder l’état de la mer. Mais ce qui se passe sur terre est passionnant et souvent inquiétant.
Je vais essayer de décoder les phénomènes de notre société. Il n’en manque pas. Ce sera toujours avec le même esprit : ne pas se jeter sur l’actualité chaude. Elle nous brûle les mains, elle nous aveugle et nous laisse un goût de cendre. 
Il vaut mieux être en retard sur l’actualité et à la bonne heure sur la compréhension des problèmes."

Des questions qui fâchent 

Economie, tourisme, crime organisé, mafia, politique : complexes, les problèmes ne manquent pas en effet. Et qui veut prendre le risque et le temps de s'y pencher pour tenter de comprendre un peu ce qui se trame trouvera son compte à la lecture de Pericoloso sporgersi. Son auteur est un journaliste qui a gros défaut : non seulement il pose des questions que notre société ne semble guère disposée à entendre, mais il repose toujours ses questions quand on refuse de lui répondre.

" Il ne faut pas se bloquer sur le terme mafia ou sur sa définition - prévient  par exemple Alain Verdi dans sa récente livraison. Au-delà d’une organisation mafieuse de la société, il existe un risque réel de voir les méthodes mafieuses devenir politiquement correctes."

Pericoloso sporgersi, un blog à suivre...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.