Elena Piacentini, le meilleur du polar français

Comme de longs échos, la nouvelle prouesse d'Elena Piacentini, et la réédition de son premier roman, Un Corse à Lille, accumulent les retours de lecture enthousiastes. La romancière confirme sa force et son génie.

 © GNahra © GNahra
Le magazine culturel Transfuge a ouvert la saison des prix littéraires d'automne en distinguant 16 lauréats dans 15 catégories en littérature française, étrangère, essai, polar ou poche. 

Comme de longs échos, le nouveau roman d'Elena Piacentini publié chez FleuveNoir, a reçu le Prix du meilleur polar français.

Fondé en janvier 2004 par Vincent Jaury Transfuge est un magazine mensuel qui a pour ambition de couvrir l'actualité culturelle contemporaine et traite particulièrement de littérature et de cinéma.

Sorti le 24 août dernier au FleuveNoir, le nouvel opus d'Elena Piacentini est une réussite saluée par de  très nombreux retours de lecture.

Bibliosurf II, la veille littéraire dédiée à la fiction, connectée à 200 blogs et à nombre de libraires de proximité, fournit un large spectre du succès que rencontre cette romancière qui, depuis 2008, ne cesse de confirmer son talent.

La force de ses intrigues, la crédibilité de ses personnages, la rigueur de son écriture font d'Elena Piacentini un écrivain qui place haut la barre du polar francophone. Une femme à suivre qui fait terriblement du bien, là où ça fait mal.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.