L’écrivain Jean-Pierre Santini enfin libéré sous contrôle judiciaire

Après soixante et un jours d’incarcération à Fresnes, la Justice reconnaît que rien ne justifie le maintien en détention de l’écrivain et éditeur corse Jean-Pierre Santini.

Era ora ! L’operata pè Santini, engagée par ses amis artistes et gens de lettres dès son incarcération, peut enfin se terminer.

La cour d’appel de Paris qui avait confirmé, le 23 octobre, le placement en détention de Jean-Pierre Santini, a infirmé, le 9 décembre, le rejet, par les juges en novembre, de sa première demande de mise en liberté.

L'écrivain et éditeur, incarcéré à la prison de Fresnes (Val-de-Marne) depuis le 10 octobre 2020 est donc désormais en liberté sous contrôle judiciaire depuis ce jeudi 10 dècembre.

«C'est évidemment l'issue espérée pour cet homme de 76 ans qui n'a jamais été condamné», a réagi -selon l’AFP- Me Raphaëlle Rischmann, son avocate, «tant au regard des éléments du dossier que des critères pouvant justifier un placement en détention provisoire».

61 jours de détention préventive

La Justice avec cette dernière décision de la cour d’appel de Paris affirme ainsi cette évidence que nous n’avons jamais cessé de faire entendre depuis le 12 octobre dernier: Rien ne justifie le maintien en détention de l’écrivain Jean-Pierre Santini.

Soixante et un jours de prison, pour en arriver là ?

Les défenseurs de la doxa sont-ils si fragiles ?

En France, les murs qui les protègent ont-ils besoin d’enfermer un homme -fut-il un idéologue- deux mois durant ? 

Voilà une question qu’elle est bonne !

Les membres du collectif qui s’était constitué pour soutenir Jean-Pierre Santini remercient tous les policiers de la pensée de nous la poser, en permanence et au quotidien.

NDA: Pour celles et ceux que l’historique de cette affaire intéresse, ce blog du Club Médiapart a consacré, entre le 12 octobre et le 10 décembre 2020, plus de 15 papiers rendant compte des différentes actions menées par le collectif d’auteurs et d’artistes Operata pè Santini.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.