Le danger immédiat à mon sens, c'est Macron.

le FHaine , c'est pour le coup d'après le dernier masque du monétarisme.

Le choix du programme pour un avenir en commun, ce n'est pas celui de l'aventure ou de l'utopie.

C'est faire le choix d'une audace qui a un lieu, un topos, où affirmer liberté, égalité et fraternité devient possible. 

C'est pour cela qu'il convient de saisir la chance offerte de changer la République, inscrivant dans la loi fondamentale que nous ne sommes pas maîtres et possesseurs de la Nature, que les personnes non humaines, les animaux, ne sont pas des objets et que l'humain a le droit de vivre et de mourir dignement.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.