COVID. FOLIE CÉCITÉ

COVID et enseignements du passé   FOLIE et vaccination   CECITE totale de la population et des médias même non achetés

COVID et enseignements du passé  

FOLIE et vaccination  

CECITE totale de la population 

                         Nous sommes dirigés par des fous et des irresponsables et ça ne gêne personne 

Serions nous aussi tous fous et irresponsables pour accepter leurs dictats

Que peux t on attendre d’un médicament expérimental ?

Quid de possibles effets secondaires ?

                           En tant que vieille sage femme, j’ai le souvenir de 2 médicaments de sinistre mémoire 

La thalidomide et le distilbène 

La thalidomide a été a l’origine de malformations multiples chez les enfants des mères l’ayant pris en cours de grossesse 

La forme la plus connue étant le raccourcissement énorme des membres supérieurs 

Quand au distilbène il est a l’origine du DES syndrome, les filles des enfants l’ayant pris souffrant de stérilité, de malformation des organes génitaux, allant au pire à une absence d’utérus 

                              Pour un vaccin en mode Standart, comme le vaccin chinois qui selon le Pr Raoult a montré auChili en pic épidémique une honnête efficacité,  la durée d’essai ordinaire est de 2 ans 

Les mécanismes d’action sont connus, mais on se donne un peu de temps pour voir 

Déjà la on prend un risque , modéré, quoique que 

                                  Pour un vaccin utilisant une méthode nouvelle sans aucun recul 

On vaccine à tout va des millions de personnes 

                                   Je n’ose imaginer si par malheur un effet secondaire délétère apparait à distance 

Et nos responsables politiques prennent une telle responsabilité

Et les journalistes encouragent une telle folie

Et les médecins cautionnent 

Et on oblige tous sous peine d’être ostracisé de s’y soumettre 

Tout ça pour un virus qui ne tue en France que les très âgés et malades qui l’auraient été sans lui , cf post du Pr RAOULT sur youtube, qui estime qu’en données corrigée la mortalité n’a absolument pas augmenté en PACA depuis l'arrivée du virus , il y a juste beaucoup plus d'octogénaires que les années précédentes, qui meurent à l'âge habituel , dans des hôpitaux en manque de personnel.

Et ses arguments sont rationnels et chiffrés 

Ecoutez le bulletin hebdomadaire de l'IHU de Marseille 

ne restez pas idiots 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.