UN MONDE DE SHADOKS
Végan, militant antispéciste.
Abonné·e de Mediapart

16 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 juin 2020

DE GAULLE OU LES OMBRES DE L’HISTOIRE.

Moruroa, Papon, méthode Trinquier, homophobie, S.A.C., Jackie Kennedy, etc… Les mythes sont des trous de l’Histoire et celui de de Gaulle n’échappe pas à la règle.

UN MONDE DE SHADOKS
Végan, militant antispéciste.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

ombre © Photo-Libre.fr

Peu de médias vous parleront de la part d’ombre du héros de la Libération.
Papon
Alors que grâce à lui, Pétain échappera à la peine de mort, la nomination de Papon, préfet de police de Paris restera aussi incompréhensible tant la confusion entre la volonté de de Gaulle de libérer la France et la lutte contre le racisme est entretenue. Personne ne peut croire qu’au lendemain de la guerre l’état français ne pouvait pas trouver un homme capable d’assurer la tâche. Qui se rappelle du massacre du 17 octobre 1961 ?

Homophobie
Homophobe notoire, il ne s’est pas opposé à l’inscription par l’OMS de l’homosexualité au tableau des maladies psychiatriques, bien au contraire.
Méthode Trinquier
Dans son prodigieux documentaire « Les escadrons de la mort , l’école française», Marie-Monique Robin démontre comment l’état français a exporté la funeste « méthode Trinquier » utilisée en Algérie. Des anciens de l’ OAS ont été mandatés par la France pour enseigner aux militaires d’Amérique Latine comment contrôler la population, manuel de torture inclus. Michel Poniatowski grand résistant et partisan de l’Algérie française était chargé de gérer ces « instructeurs » au nom de l’Assemblée Nationale. L’arrivée de la gauche en 1981 a mis fin à ce scandale d’état.
Moruroa
De Gaulle était allé assister à un essai nucléaire en Polynésie française mais les vents contraires imposaient de différer l’exercice sauf à irradier la population voisine. Qu’importe l’essai a eu lieu sur ordre de de Gaulle qui devait repartir en France métropolitaine. Des milliers de personnes ont perdu la vie après de longues agonies, certains sont encore soignés discrètement au Val de Grâce devenu en partie maison de retraite de luxe pour officiers de l’armée française!
Service d’Action Civique (S.A.C.)
Ce grand démocrate avait sa police parallèle, impliquée dans plusieurs assassinats d’opposants, d’escroqueries et de trafics de drogue, le S.A.C. (Service d’Action Civique) fut dissout en 1982 après le massacre de toute une famille (tuerie d’Auriol).
Jackie Kennedy
L’historien Franck Ferrand raconte que de Gaulle s’était entiché de Jackie Kennedy, le couple étatsunien souhaitait faire une réception au Château de Versailles mais leur emploi du temps ne leur permettait de la faire de jour et Versailles n’était pas éclairé. Qu’à cela ne tienne, l’amouraché n’hésita pas à faire électrifier l’endroit aux frais de l’état afin de satisfaire le caprice de la dame.
Jour de l’an 1968
Enfin ce visionnaire en ce 1er janvier 1968 trouvait que la France s’ennuyait. Une partie du peuple lui démontra qu’il était temps de passer au xxème siècle.

Les mythes sont des trous de l’Histoire que nos chiens de garde panurgistes ne se pressent pas de combler. Tout le bien que l’on peut faire n’excusera jamais le mal que l’on peut faire.

RomainDesbois

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Gauche(s)
En Seine-Maritime, Alma Dufour veut concilier « fin du monde et fin du mois »
C’est l’un des slogans des « gilets jaunes » comme du mouvement climat. La militante écologiste, qui assume cette double filiation, se lance sous les couleurs de l’union de la gauche sur ce territoire perfusé à l’industrie lourde, qui ne lui est pas acquis.
par Mathilde Goanec
Journal — Santé
Comment le CHU de Bordeaux a broyé ses urgentistes
Les urgences de l’hôpital Pellegrin régulent l’accès des patients en soirée et la nuit. Cela ne règle rien aux dysfonctionnements de l’établissement, mettent en garde les urgentistes bordelais. Épuisés par leur métier, ils sont nombreux à renoncer à leur vocation.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Europe
En Italie, Aboubakar Soumahoro porte la voix des ouvriers agricoles et autres « invisibles »
L’activiste d’origine ivoirienne, débarqué en Italie à l’âge de 19 ans, défend les ouvriers agricoles migrants et dénonce le racisme prégnant dans la classe politique transalpine. De là à basculer dans la politique traditionnelle, en vue des prochaines élections ? Rencontre à Rome. 
par Ludovic Lamant
Journal — Moyen-Orient
Le pouvoir iranien en voie de talibanisation
La hausse exponentielle des prix pousse à la révolte les villes du sud et de l’ouest de l’Iran. Une contestation que les forces sécuritaires ne parviennent pas à arrêter, tandis que le régime s’emploie à mettre en place une politique de ségrégation à l’égard des femmes.
par Jean-Pierre Perrin

La sélection du Club

Billet de blog
Le service public d’éducation, enjeu des législatives
Il ne faudrait pas que l’avenir du service public d’éducation soit absent du débat politique à l’occasion des législatives de juin. Selon que les enjeux seront clairement posés ou non, en fonction aussi des expériences conduites dans divers pays, les cinq prochaines années se traduiront par moins ou mieux de service public d’éducation.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Destruction du soin psychique (2) : fugue
Comment déliter efficacement un service public de soins ? Rien de plus simple : grâce à l'utilisation intensive de techniques managériales, grâce à l'imposition d'un langage disruptif et de procédures conformes, vous pourrez rapidement sacrifier, dépecer, puis privatiser les parties rentables pour le plus grand bonheur de vos amis à but lucratif. En avant toute pour le profit !
par Dr BB
Billet de blog
Ce qu'on veut, c'est des moyens
Les salarié·es du médicosocial se mobilisent à nouveau les 31 mai et 1er juin. Iels réclament toujours des moyens supplémentaires pour redonner aux métiers du secteur une attractivité perdue depuis longtemps. Les syndicats employeurs, soutenus par le gouvernement, avancent leurs pions dans les négociations d'une nouvelle convention collective avec comme levier le Ségur de la santé.
par babalonis
Billet de blog
Macron 1, le président aux poches percées
Par Luis Alquier, macroéconomiste, Boris Bilia, statisticien, Julie Gauthier, économiste dans un ministère économique et financier.
par Economistes Parlement Union Populaire