justice sociale à l'échelle du monde

Le rêve ne peut s'exprimer que dans un profond sommeil.

Le rêve a duré 30 ans entretenu par un sommeil artificiel. Les somnifères s'appelaient les syndicats les associations les subventions, les allocations, la retraite, , l'assistanat permanent par l'état providence, les élus de gauche, etc.

Le rêve est interrompu le réveil est difficile les syndicats sont sous perfusion les associations se meurent, les subventions se fanent, les allocations sont remises en question, la retraite est prise à contre sens et signifie la déroute, un état en faillite,  il ne reste que les élus de gauche. 

Ils pouvaient faire illusion et faire croire au miracle au pauvre peuple crédule tant qu'ils étaient dans l'opposition, mais face à la réalité du pouvoir il ne font pas le poids leurs mensonges sont cruellement vécus. La droite ne fera pas mieux il faut une prise de conscience , elle est en train de se faire; petit peuple de France ne compte que sur toi sort de ta misére par un effort personnel ne te lamente pas sur ton sort n'attend rien des élus que des déconvenues il y  a par le monde plus malheureux que toi. La mondialisation rend moins miséreux les peuples des pays emergents au détriment de ton propre confort.

La justice sociale est à l'échelle du monde  et il y a un très long chemin à faire, la redistribution ne peut plus se faire entre les riches de France et les pauvres de France mais entre les riches du monde, dont mêmes les plus pauvres de France font partie, et les pauvres du monde.

Le sacrifice ne fait que commencer

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.