Juste pour rectifier ils sont 500 000 en France A part cela je partage votre compassion pour cette communauté qui est loin d'être unitaire et unifiée Mais au delà de la révolte qui transparait dans tous les articles je trouve peu de démarches constructives personnalisées. Les associations oeuvrent collectivement mais serait-il possible que l'on mette en place des parrainages avec un investissement programmé; une famille généreuse  venant en aide et prenant en charge une famille de ROMS sur une période suffisament longue environ 6 mois.Médiapart pourrait ouvrir une cellule d'actions prioritaires dans laquelle pourraientt s'inscrire des volontaires prêts à favoriser un minimum de confort et de dignité à ces familles. Je pense surtout aux enfants qui ne sont pas scolarisés et qui souffrent doublement

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.