Cannes 2014 — Schlomi Elkabetz : "Il faut changer les lois en Israel"

Co-réalisé par Schlomi Elkabetz et sa soeur Ronit, Le Procès de Viviane Amsalem, présenté à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes 2014, fait actuellement parler de lui pour sa mise en abyme passionante et maîtrisée des traditions israéliennes.

Cannes 2014 - Schlomi Elkabetz : "Il faut changer les lois en Israel" © UniversCiné

Co-réalisé par Schlomi Elkabetz et sa soeur Ronit, Le Procès de Viviane Amsalem, présenté à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes 2014, fait actuellement parler de lui pour sa mise en abyme passionante et maîtrisée des traditions israéliennes. Cloturant ainsi sa trilogie sur la femme, la liberté et la loi - après Prendre femme et Les Sept jours - Elkabetz signe ici un film surprenant et intemporel, qui pourrait aisément être dépourvu de dialogues tant les regards, les silences et le montage sont signifiants. "Ce pourrait être du cinéma muet", assure d'ailleurs le cinéaste.

D'autres interviews d'UniversCiné en direct de Cannes : cliquez ici

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.