Cannes 2015 : apprendre à rêver avec Ciro Guerra

En compétition à la Quinzaine de réalisateurs, le très beau El Abrazo de la Serpiente du réalisateur colombien Ciro Guerra nous fait dériver le long du fleuve Amazone en compagnie de deux explorateurs.

Cannes 2015 - Ciro Guerra nous apprend à rêver © UniversCiné

En compétition à la Quinzaine de réalisateurs, le très beau El Abrazo de la Serpiente du réalisateur colombien Ciro Guerra nous fait dériver le long du fleuve Amazone en compagnie de deux explorateurs. Tandis qu'un dialogue s'opère entre les deux époques, le film ondule entre mémoire et illusion et tente de renouer avec la langue des Indiens, celle du rêve et de la Nature.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.