canicule 2003: 10 ans plus tard.....

il s'est trouvé pire: inverser des médicaments, faire prendre des somnifères à la place de diurétiques......180 000 personnes potentiellemnt en danger......(si moi dans mon job d'inf' je confonds un médicament avec un autre, je risque l'interdiction de bosser/à vie).....donc on a trouvé pire!!! des diurétiques remplacés par des somnifères!! non, mais je rève! et ça ne secoue personne??? et combien de chambres de morgue avec camions réfrigérés vont être réquisissionnées?? ( en 2003, j'ai passé ces 3 semaines de 38° à rafraichir les patients du service où je bossais. j'avais même pas pu obtenir un jeu de cruches supplémentaires pour en avoir toujours au faris dans le pauvre frigo bien mal en point de "l'office" mais qui donnait 15° quand dehors il faisait 40°. j'ai couvert de draps humides de pauvres gens cloués au lit. juste la langue et les yeux qui attendaient. de l'eau. du frais. 

10 ans après??? on mélange des séries de médoc's et tout le monde s'en fout!! 

allez!! hostochronique a encore de longues années de reportage à assurer!!

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.