Val K.
faiseuse de photos, diseuse d'infos, détricoteuse d'infox, tisseuse de liens, et cætera.
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 janv. 2021

L'Autre voyage. UNE MONTAGNE EN HAUTE MER.

Lecture audio de six communiqués zapatistes (& informations pratiques) sur le voyage que s'apprête à faire une délégation-montagne zapatiste depuis l'autre côté de la mer vers notre (pas-plus-vieux) continent.

Val K.
faiseuse de photos, diseuse d'infos, détricoteuse d'infox, tisseuse de liens, et cætera.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"Il n’y a que très peu de choses qui nous unissent :
Faire nôtres les douleurs de la terre : la violence contre les femmes ; la persécution et le mépris contre les différent·e·s dans leur identité affective, émotionnelle, sexuelle ; l’anéantissement de l’enfance ; le génocide contre les peuples originaires ; le racisme ; le militarisme ; l’exploitation ; la spoliation ; la destruction de la nature.
Comprendre que le responsable de ces douleurs est un système. Le bourreau est un système exploiteur, patriarcal, pyramidal, raciste, voleur et criminel : le capitalisme.
Savoir qu’il n’est pas possible de réformer ce système ni de l’éduquer, de l’atténuer, d’en limer les aspérités, de le domestiquer, de l’humaniser.
S’être engagé à lutter, partout et à toute heure — chacun·e là où on se trouve — contre ce système jusqu’à le détruire complètement. La survie de l’humanité dépend de la destruction du capitalisme. Nous ne nous rendons pas, nous ne nous vendons pas, nous ne titubons pas.
Avoir la certitude que la lutte pour l’humanité est mondiale."


Après 500 ans de colonisation du Mexique, les zapatistes – communautés indigènes du Chiapas qui construisent leur autonomie depuis le soulèvement de 1994 – et le CNI Congrès National Indigène – qui rassemble les peuples autochtones en lutte contre leur extermination et contre le saccage capitaliste – ont décidé de traverser l'océan Atlantique.
Cette grande délégation (d'au moins une centaine de personnes) constituée en majorité de femmes, voyagera dans le monde entier en commençant par l'Europe pour exprimer que les communautés autochtones du Mexique n'ont toujours pas été conquises, mais aussi rencontrer les luttes européennes sur leurs territoires afin de tisser ou consolider des alliances et partager des convictions et énergies communes : la défense de la vie, l'autonomie politique et le combat contre toutes les formes de domination.
A ce jour, le départ est prévu en avril 2021 si le temps, les ressources et les contraintes sanitaires le permettent. Une seule date est fixée pour le moment : être à Madrid pour le 13 août, cinq cent ans après la prise de Tenochtitlan par Hernán Cortés et son armée en 1521.
Et pour le reste, tout reste à inventer en s'organisant "en bas à gauche"...

Pour écouter la lecture audio des six communiqués (et quelques bafouillages, désolée) : https://archive.org/details/LAutreVoyage

1er janvier 2015, Caracole d'Oventic, Chiapas, Mexique. Festival des Résistances et Rebellions contre le Capitalisme. © ValK.
  1. Sixième partie: UNE MONTAGNE EN HAUTE MER :
    http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2020/10/09/sixieme-partie-une-montagne-en-haute-mer
  2. Cinquième Partie : LE REGARD ET LA DISTANCE AVANT LA PORTE :
    http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2020/10/13/cinquieme-partie-le-regard-et-la-distance-avant-la-porte
  3. Quatrième partie: MÉMOIRE DE CE QUI ADVIENDRA :
    http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2020/11/01/quatrieme-partie-memoire-de-ce-qui-adviendra
  4. Troisième partie: LA MISSION :
    http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2020/12/25/troisieme-partie-la-mission
  5. Deuxième partie: LE BAR :
    http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2020/12/30/deuxieme-partie-le-bar
  6. Première Partie : UNE DÉCLARATION… POUR LA VIE :
    http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2021/01/01/declaration-commune-dune-partie-de-leurope-den-bas-et-de-larmee-zapatiste-de-liberation-nationale

Depuis le site zapatiste http://enlacezapatista.ezln.org.mx
L'espace des textes traduits : http://enlacezapatista.ezln.org.mx/category/comunicado_traduccion

Les traductions ainsi que d'autres textes sont aussi à retrouver aussi sur les blogs de :

Le CSPCL : http://www.cspcl.ouvaton.org
Espoir Chiapas : https://espoirchiapas.blogspot.com
La voie du jaguar : https://lavoiedujaguar.net/_EZLN_

Et gros big up aux équipes de traductions partout dans le monde !

Pour s'organiser ?

Une coordination régionale de l'accueil des zapatistes en région parisienne a été mise en place le 19 décembre 2020. Elle se veut un espace de rencontre et de coordination entre les diférentes propositions et iitiatives d'accueil des zapatistes. Des commissions et une liste mail ont été créés.
En attente de la création d'un mail collectif régional, le mail du CSCPL cspcl@samizdat.net peut servir de contact pour celles et ceux qui voudraient en savoir plus et nous rejoindre.
La prochaine rencontre aura lieu le dimanche 10 janvier de 13h30 à 17h au 31 rue de la Grange aux Belles, Paris 10e

Organisation interne du réseau francophone

L'organisation de l'accueil zapatiste en Europe et dans les territoires francophones s'est faite au fil de l'eau, désolé si elle est imparfaite…
La coordination francophone s'est constituée à partir de noyaux de solidarité déjà existants, et s'étoffe progressivement par COOPTATION. En ces temps de confinement, c'est la seule optique de construction collective qui nous est apparu viable pour le moment.
Tout collectif luttant “en bas, à gauche” peut légitimement rejoindre la coordination francophone, dès lors que la demande en est faite et qu'il est parrainé par un collectif déjà partie prenante de la coordination.
Merci d'envoyer un mail à l'adresse suivante accueilezln2020@riseup.net si vous désirez participer à la coordination, en mentionnant qui vous êtes (quel collectif ?) et par qui vous êtes cooptés.

Plus d’infos sur le le wiki de la coordination francophone de l’accueil zapatiste : https://zapatista2021.lebib.org/doku.php

Petit rappel de l'agenda zapatiste trouvé dans un mail d'organisation à l'annonce du voyage, comme la majeure partie du texte d'introduction de la lecture (merci pour l'aide précieuse!).

La venue de la délégation zapatiste s'inscrit dans une histoire longue ponctuée de nombreux événements tournés vers l'extérieur, leur ayant permis de faire connaître leurs combats et de nouer des liens avec toute une diversité d'autres luttes.

  • 1er janvier 1994 : Soulèvement zapatiste au Chiapas. Des milliers de femmes et d'hommes des communautés originaires de ces terres, prennent les armes pour exiger démocratie, liberté et justice. Très vite, des pourparlers de paix se mettent en place.
  • 1994-95 : Création du premier puis de cinq « Aguascalientes », centres de rencontres politico-culturels.
  • 1996 : Rencontre Intercontinentale pour l'Humanité et contre le Néolibéralisme à la Realidad, Chiapas.
  • 2001 : Marche de la dignité Indigène et des couleurs de la Terre dans tout le Mexique, culminant avec une manifestation monstre dans la capitale du pays rassemblant près d'un million de personnes pour la reconnaissance des droits et de l'autonomie des peuples autochtones.
  • 2003 : Les « Aguascalientes » deviennent des « Caracoles », centres politico-culturels servant de lieux de réunion et de siège des nouveaux "Conseils de bon gouvernement" qui coordonnent les dizaines de municipalités autonomes et rebelles zapatistes.
  • 2005 : Publication de la 6e déclaration de la forêt Lacandone, dite la "Sexta", qui appelle à une fédération des luttes "en bas à gauche", en opposition au système capitaliste.
  • 2006 – 2007 : "L'Autre campagne" : face aux fausses promesses des élections présidentielles, les zapatistes décident de parcourir les 31 États du Mexique pour rendre visible les résistances et rassembler les luttes.
  • 2007 : Première et deuxième rencontre des peuples zapatistes avec les peuples du monde.
  • 2013 : Création de l'Escuelita Zapatista: des milliers de personnes du Mexique et du monde entier sont invitées à partager le quotidien des familles et des communautés zapatistes et la construction patiente de leur propre autonomie (éducation, santé, coopératives, agro-écologie...)
  • 2014 : Organisation avec le Congrès National Indigène du Festival mondial des rébellions et des résistances contre le capitalisme.
  • 2015 : Séminaire international « Pensée critique face à l'hydre capitaliste ».
  • 2016 – 2019 : Festivals artistiques CompArte por la Humanidad, rencontres scientifiques ConSciencias, Festivals de cinéma Puy Ta Cuxlejaltic, Festivals de danse « Balaite otro mundo », Forum en défense du territoire et de la Terre-Mère et Rencontres internationales de femmes qui luttent.
  • Mars 2018 : Première rencontre des femmes qui luttent (plus de 8000 participantes dans le caracol de Morelia)
  • Décembre 2019 : Deuxième rencontre des femmes qui luttent ( plus de 4000 personnes dans le caracol de Morelia)
  • Août 2019 : Création de nouvelles régions et municipalités autonomes zapatistes, portant à 12 le nombre de "caracoles" et de "conseils de bon gouvernement".
  • 2021 / Viaje por la Vida ("le voyage pour la vie") : "pour la vie, nous parcourrons les cinq continents", nous partagent les zapatistes.

La commission navale francophone de l'organisation de l'accueil zapatiste
Contacter le comité d'organisation francophone pour proposer de l'aide : unemontagnesurlamer@riseup.net

...

Photo: ValK.
"Il est grand temps de rallumer les étoiles." Guillaume Apollinaire
1er janvier 2015, Caracole d'Oventic, Chiapas, Mexique
Festival des Résistances et Rebellions contre le Capitalisme, du 31 décembre 2014 au 1er janvier 2015.
A retrouver dans l'album consacré au Festival RyR : https://www.flickr.com/photos/valkphotos/albums/72157649511828820

Voir aussi les albums liés aux six mois passés au Mexique, essentiellement au Chiapas :
Zapatist@s : tsik vokal jak kuxlej... : https://www.flickr.com/photos/valkphotos/albums/72157659028173874
le chemin de karacole : https://www.flickr.com/photos/valkphotos/albums/72157649929431648
.
toutes les photos : http://frama.link/valk
toutes les lectures : https://archive.org/details/@karacole
agenda militant namnète : https://44.demosphere.net
pour m'aider à rester bénévole & soutenir mes activités : https://liberapay.com/ValK

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Des candidats de la majorité préfèrent s’afficher sans Macron
Contrairement à 2017, où la plupart des candidats macronistes avaient accolé la photo du président de la République à côté de la leur, nombre d’entre eux ont décidé cette année de mener campagne sur leur propre nom. Face à la gauche et à l’extrême droite, certains veulent éviter d’agiter « le chiffon rouge ».
par Ellen Salvi
Journal — Gauche(s)
Raphaël Arnault, l’antifa qui veut être député
L’ancien porte-parole du collectif Jeune Garde se présente dans la deuxième circonscription de Lyon, avec le soutien du NPA, face au candidat désigné par la Nupes, l’ancien marcheur Hubert Julien-Laferrière. L’ultime métamorphose d’un antifascisme nouvelle génération. 
par Mathieu Dejean
Journal — Migrations
En Ukraine, la guerre a déplacé des milliers d’orphelins et d’enfants placés
Les enfants représentent, avec les femmes, la majeure partie des déplacés internes et des réfugiés ukrainiens. Dans l’ouest de l’Ukraine, des orphelins de la guerre et des enfants placés tentent de se reconstruire une vie, loin de leur maison et de leurs habitudes.
par Nejma Brahim
Journal
Fusillades dans les écoles : le cauchemar américain
Une nouvelle fusillade dans une école élémentaire a provoqué la mort d’au moins 19 enfants et deux enseignants. L’auteur, âgé de 18 ans, venait d’acheter deux armes à feu de type militaire. Le président Joe Biden a appelé à l’action face au lobby de l’industrie des armes. Mais, à quelques mois des élections de mi-mandat, les républicains s’opposent à toute réforme. 
par François Bougon et Donatien Huet

La sélection du Club

Billet d’édition
Hebdo #123 : Parole à celles et ceux qui ont déjà bifurqué
À la suite du retentissant appel des jeunes diplômés d’AgroParisTech à déserter les postes dans l’agro-industrie, nous avons recueilli de nombreux témoignages d’anciens étudiants « en agro » devenus paysans, chercheurs, formateurs, etc. Ils racontent leur parcours, les embûches et leur espoir de changer le système. Bifurquer, c’est possible. Mais il faut s’organiser !
par Sabrina Kassa
Billet de blog
Prendre les chemins de traverse… mais à plusieurs !
Nous sommes un collectif d'une petite dizaine de personnes, qui avons décidé, à la fin de nos études en politiques locales, de prendre à bras le corps les questions climatiques, énergétiques, sociales de demain, pour y trouver des réponses radicales. Voilà l'histoire de notre parcours, depuis notre rencontre en 2018, sur les bancs de l'université.
par Collectif La Traverse
Billet de blog
Déserteurs : existe-t-il une sécession des élites diplômées ?
La prise de parole des étudiant·es de Agro Paris Tech a été l’occasion pour la presse de remettre en avant l’hypothèse d’une sécession de l’élite scolaire face à la crise écologique. Qu’en disent les sciences sociales ?
par Quantité Critique
Billet de blog
Remise des diplômes AgroParisTech : appel à déserter
Lors de leur cérémonie de remise de diplôme, huit jeunes ingénieur·es AgroParisTech ont appelé leurs camarades de promotion à déserter de leurs postes. « N'attendons pas le 12ème rapport du GIEC qui démontrera que les États et les multinationales n'ont jamais fait qu'aggraver les problèmes et qui placera ses derniers espoirs dans les révoltes populaires. Vous pouvez bifurquer maintenant. »
par Des agros qui bifurquent