LA SCIENCE ASSERVIE, Santé publique : les collusions mortifères entre industriels et chercheurs

la science asservie © ed. la découverte la science asservie © ed. la découverte
C'est le titre d'un ouvrage incontournable, constat implacable de la mise en oeuvre de la "stratégie du doute" par les industriels au détriment de la santé publique "dont les limites sont souvent définies par les impératifs économiques", revue des évolutions sur plus de 25 ans où la Justice joue un rôle éminent., appel à des démarches scientifiques alternatives qui mettent en synergie des savoirs complémentaires : ceux d'"experts citoyens" et de "citoyens-experts".


Fruit des recherches et analyses menées par Henri Pézerat et Annie Thébaud-Mony au croisement de la physicochimie/toxicologie et de la sociologie en santé publique, disciplines respectives des deux chercheurs associés jusqu'à la mort d'Henri-Pézerat et dont Annie Thébaud-Mony rend compte de manière remarquable dans différents champs : plomb, amiante, nucléaire, périls chimiques..., et notamment en termes de risques au travail, premier lieu de risques sanitaires :

La science asservie, Santé publique : les collusions mortifères entre industriels et chercheurs

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.