Victoire du ministre de l'intérieur, Bernard CAZENEUVE, sur le cyberterrorisme : pas une fois, il n'a dit "Jihad" contre TV5.

Bah ouais, quoi, z'avez pas r'marqué ?

Pas un mot, pas un'parole, voyelle ou syllabe sur "Daech", la dèche informatique, ou "l'Etat Islamique", la dèche politique, ou  l'Islamisme, la dèche médiatique.

 Des hackers se réclamant du groupe terroriste État islamique piratent TV5 Monde

 

Attention, "avertissement  gouvernemental" : ces "copies d'écran" sont censurées au nom de la liberté d'expression.

Vous n'avez pas à savoir, vous les Français, qui c'est qu'y sont.

Vous êtes systématiquement redirigés vers nulle part, c'est à dire "person", au nom de la vérité.

Yes, he can !

Ne pas dire, ne rien dire, rien dire du tout, rien de rien.

Vous ne saurez rien.

En tous cas si vous écoutez nos gouvernants de gauche, vous ne saurez rien sur qui a attaqué TV5.

 

C'est comme pour les "Chrétiens d'Orient" !

Il est interdit de nommer les "z'ôteurs", les auteurs de liberté d'expression.

La "neutralité" est totale dans "ce" conflit armé, comme à la RATP.

C''est l'oeuvre de l'Orient, le grand Orient.

 

conseil-securite-2.png

 http://www.christianophobie.fr/breves/conseil-de-securite-pour-les-chretiens-du-moyen-orient-on-agira-en-septembre#.VSZAGJ1OK00

D'ici là, y s'ront chez nous. Pas les Chrétiens, les z'aut' , les "non-nommés" !

Enfin, "armé", conflit "armé", c'est beaucoup dire.

Après tout, ce n'est qu'une cyber-attaque de plus.

Une victoire des Jihadistes de l'Etat Islamique !

 

Justement, taisons-nous.

"On", qu'est toujours un con, ne va pas en plus leur faire de la publicité.

Pass'qu'y s'la font pas tout seuls, leur publicité, les Islamistes, les Jihadistes de l'Etat Islamique, le Daech et la dèche française ?

A grands renforts de bandeaux noirs sur des fonds d'écrans aussi noirs, qu'y s'font leur publicité gratos sur des écrans nationaux français, les "non nommés" !

 Postul TV5 Monde, atacat de hackeri ai Statului Islamic: JE SUIS ISIS

Ah "m...de", l'ont dit et j'le dis !

 C'est censuré, les gars, par l'Etat qu'est pas Charlie et qu'y d'vient "Isis".

Faites pas ch...r, quoi, Véro, elle risque la prison pour vous l'dire, qu'y c'est qu'a rien fait piss'que c'est "person".

 

Vive Bernard CAZENEUVE, "Bernardo le muet", le ministre de l'intérieur qu'annonce qu'y va trouver les z'affreux terroristes en France qu'ont z'osé pirater TV5.

Quelle défonce, ce scoop !

"On" l'croit sur parole, le ministre du terrorisme intellectuel, du "Silence, on tue !" plutôt que  "Silence, on tourne  !"

 

Trop fort, "Bernardo" qui vous convainc que  ses lois contre la liberté d'expression  vont combattre les Islamistes qui l'empêchent, et avec quel succès, sur TV5 !

 

"Le" Bernard CAZENEUVE qu'y dit  :

- "Le premier qui moufte contre l'Etat, c'est à dire "nous", c'est à dire "moi", sa Royale Personne et déloyale Majesté, j'lui fais fermer sa boîte, j'l'enferme, lui, son blog et sa gueule."

C'est pour ça qui précise pas qui sont les terroristes, c'est vous, moi, eux !

 

Et l'Etat Islamique qu'y répond en  "person" pissqu'y sont "person" à la Royale Personne :

- "Le premier qui moufte au nom de l'Etat français, c'est à dire "eux", ces "cons" qu'ont rien compris à la jeunesse française, j'lui fais fermer sa boîte, j'lui tire le portrait à la kalachnikov sur fond de drapeau noir et j'l'enferme dans une boîte noire, un cercueil en plomb."

 

Eh ben, mes agneaux, vous êtes mal barrés en France pour la liberté d'expression.

 

- Faites votre deuil de la liberté d'expression, moi, j'vous l'dis.

 

Comment qu'y peut venir encore s'pavaner et nous vendre ses salades, le "secoueur" de blogs, le chef de tous les paniers à salades policiers devant les caméras, le s'coureur de "person qu'est mort" piss'qu'y faut pas nommer les morts, ni les vivants  ?

 

Pour nous vendre ses lois contre la liberté d'expression, alors qu'il est même pas cap' d'les nommer, les "terroristes" contre qui il aboie, le ministre qui sait rien  ?

"Pauv'nouille" qui s'agenouille comme un alcoolo après une cuite d'vant une liberté proscrite... par lui  !"

Sauf que, c'te fois, c'est les "z'aut" qu'ont gagné contre lui.

 

Le matamore qui vient rouler des épaules et montrer ses muscles, alors qu'y sait même pas où s'trouve une gamine appelée Inès qui s'rait p't'êt' partie faire le Jihad, elle aussi.

Qu'est-ce qu'y s'ennuient, en France, nos mômes !

Y veulent tous partir s'amuser ailleurs, faire la guerre pour de vrai ou de faux, mourir sur des écrans ou dans la vraie vie, s'ils en ont le cran.

 

http://www.leprogres.fr/loire/2015/04/06/disparition-d-ines-la-piste-du-djihad-n-est-pas-privilegiee-par-la-police

 

 

Publié le 06/04/2015 à 20:45

LOIRE. Disparition d’Inès : la piste du djihad n'est pas privilégiée par la police

[ Inès Baritel, jeune Roannaise de 15 ans, est portée disparue depuis le 24 mars dernier. L’enquête mène à Lyon, puis à Paris. Sa mère redoute la possibilité d’un départ pour le djihad, une piste qui n’est pas privilégiée par la police. [...] ]

 ___________________________________________________________________________

 

 

 

 

Déjà qu'y peut pas empêcher les fuites et les fugues en mineur, alors que c'est une priorité nationale, qu'y disait,  le muet à la Muette, y veut maint'nant empêcher les fuites d'écran !

 PHO3d101ef8-e25b-11e3-9f5c-aeb72f3a3c71-805x453.jpg

Bah, là, c'était un peu raté.

 Paraît qu'les poulets y z'ont pas pris au sérieux, la mère-poule !

 

C'est plus rigolo de pirater les antennes publiques, surtout pour c'qu'y racontent les journalistes sur leurs ondes médiatiques.

Plus personne ne les croit.

C'est faire oeuvre salutaire qu'd'leur interdire de s'exprimer !

Pas nous, eux.  

 

Pour une fois qu'y z'ont tué personne, les..., qui ?

Ah ouais, au fait, c'est qui qu'a piraté TV5 ?

Si j'ai pas regardé les revendications de..., qui ?

Kicékafékaka sur des écrans noirs ?

"On" sait pas !

Le ministre des renseignements français, Bernardo, le muet, y sait pas.

Y parle de "terroriste".

 429_se10.jpg

 

C'est toi ?

Allez, avoue, quoi !

Piss"que c'est personne.

"Mon nom est personne".

 

Eh  ben, moi aussi, mon nom est personne.

Qu'y dit COLUCHE. 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.