Véronique HURTADO
Rêveries d'un blogger solidaire
Abonné·e de Mediapart

304 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 avr. 2015

Victoire du ministre de l'intérieur, Bernard CAZENEUVE, sur le cyberterrorisme : pas une fois, il n'a dit "Jihad" contre TV5.

Véronique HURTADO
Rêveries d'un blogger solidaire
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bah ouais, quoi, z'avez pas r'marqué ?

Pas un mot, pas un'parole, voyelle ou syllabe sur "Daech", la dèche informatique, ou "l'Etat Islamique", la dèche politique, ou  l'Islamisme, la dèche médiatique.

Attention, "avertissement  gouvernemental" : ces "copies d'écran" sont censurées au nom de la liberté d'expression.

Vous n'avez pas à savoir, vous les Français, qui c'est qu'y sont.

Vous êtes systématiquement redirigés vers nulle part, c'est à dire "person", au nom de la vérité.

Yes, he can !

Ne pas dire, ne rien dire, rien dire du tout, rien de rien.

Vous ne saurez rien.

En tous cas si vous écoutez nos gouvernants de gauche, vous ne saurez rien sur qui a attaqué TV5.

C'est comme pour les "Chrétiens d'Orient" !

Il est interdit de nommer les "z'ôteurs", les auteurs de liberté d'expression.

La "neutralité" est totale dans "ce" conflit armé, comme à la RATP.

C''est l'oeuvre de l'Orient, le grand Orient.

 http://www.christianophobie.fr/breves/conseil-de-securite-pour-les-chretiens-du-moyen-orient-on-agira-en-septembre#.VSZAGJ1OK00

D'ici là, y s'ront chez nous. Pas les Chrétiens, les z'aut' , les "non-nommés" !

Enfin, "armé", conflit "armé", c'est beaucoup dire.

Après tout, ce n'est qu'une cyber-attaque de plus.

Une victoire des Jihadistes de l'Etat Islamique !

Justement, taisons-nous.

"On", qu'est toujours un con, ne va pas en plus leur faire de la publicité.

Pass'qu'y s'la font pas tout seuls, leur publicité, les Islamistes, les Jihadistes de l'Etat Islamique, le Daech et la dèche française ?

A grands renforts de bandeaux noirs sur des fonds d'écrans aussi noirs, qu'y s'font leur publicité gratos sur des écrans nationaux français, les "non nommés" !

Ah "m...de", l'ont dit et j'le dis !

 C'est censuré, les gars, par l'Etat qu'est pas Charlie et qu'y d'vient "Isis".

Faites pas ch...r, quoi, Véro, elle risque la prison pour vous l'dire, qu'y c'est qu'a rien fait piss'que c'est "person".

Vive Bernard CAZENEUVE, "Bernardo le muet", le ministre de l'intérieur qu'annonce qu'y va trouver les z'affreux terroristes en France qu'ont z'osé pirater TV5.

Quelle défonce, ce scoop !

"On" l'croit sur parole, le ministre du terrorisme intellectuel, du "Silence, on tue !" plutôt que  "Silence, on tourne  !"

Trop fort, "Bernardo" qui vous convainc que  ses lois contre la liberté d'expression  vont combattre les Islamistes qui l'empêchent, et avec quel succès, sur TV5 !

"Le" Bernard CAZENEUVE qu'y dit  :

- "Le premier qui moufte contre l'Etat, c'est à dire "nous", c'est à dire "moi", sa Royale Personne et déloyale Majesté, j'lui fais fermer sa boîte, j'l'enferme, lui, son blog et sa gueule."

C'est pour ça qui précise pas qui sont les terroristes, c'est vous, moi, eux !

Et l'Etat Islamique qu'y répond en  "person" pissqu'y sont "person" à la Royale Personne :

- "Le premier qui moufte au nom de l'Etat français, c'est à dire "eux", ces "cons" qu'ont rien compris à la jeunesse française, j'lui fais fermer sa boîte, j'lui tire le portrait à la kalachnikov sur fond de drapeau noir et j'l'enferme dans une boîte noire, un cercueil en plomb."

Eh ben, mes agneaux, vous êtes mal barrés en France pour la liberté d'expression.

- Faites votre deuil de la liberté d'expression, moi, j'vous l'dis.

Comment qu'y peut venir encore s'pavaner et nous vendre ses salades, le "secoueur" de blogs, le chef de tous les paniers à salades policiers devant les caméras, le s'coureur de "person qu'est mort" piss'qu'y faut pas nommer les morts, ni les vivants  ?

Pour nous vendre ses lois contre la liberté d'expression, alors qu'il est même pas cap' d'les nommer, les "terroristes" contre qui il aboie, le ministre qui sait rien  ?

"Pauv'nouille" qui s'agenouille comme un alcoolo après une cuite d'vant une liberté proscrite... par lui  !"

Sauf que, c'te fois, c'est les "z'aut" qu'ont gagné contre lui.

Le matamore qui vient rouler des épaules et montrer ses muscles, alors qu'y sait même pas où s'trouve une gamine appelée Inès qui s'rait p't'êt' partie faire le Jihad, elle aussi.

Qu'est-ce qu'y s'ennuient, en France, nos mômes !

Y veulent tous partir s'amuser ailleurs, faire la guerre pour de vrai ou de faux, mourir sur des écrans ou dans la vraie vie, s'ils en ont le cran.

http://www.leprogres.fr/loire/2015/04/06/disparition-d-ines-la-piste-du-djihad-n-est-pas-privilegiee-par-la-police

Publié le 06/04/2015 à 20:45

LOIRE. Disparition d’Inès : la piste du djihad n'est pas privilégiée par la police

[ Inès Baritel, jeune Roannaise de 15 ans, est portée disparue depuis le 24 mars dernier. L’enquête mène à Lyon, puis à Paris. Sa mère redoute la possibilité d’un départ pour le djihad, une piste qui n’est pas privilégiée par la police. [...] ]

 ___________________________________________________________________________

Déjà qu'y peut pas empêcher les fuites et les fugues en mineur, alors que c'est une priorité nationale, qu'y disait,  le muet à la Muette, y veut maint'nant empêcher les fuites d'écran !

Bah, là, c'était un peu raté.

 Paraît qu'les poulets y z'ont pas pris au sérieux, la mère-poule !

C'est plus rigolo de pirater les antennes publiques, surtout pour c'qu'y racontent les journalistes sur leurs ondes médiatiques.

Plus personne ne les croit.

C'est faire oeuvre salutaire qu'd'leur interdire de s'exprimer !

Pas nous, eux.  

Pour une fois qu'y z'ont tué personne, les..., qui ?

Ah ouais, au fait, c'est qui qu'a piraté TV5 ?

Si j'ai pas regardé les revendications de..., qui ?

Kicékafékaka sur des écrans noirs ?

"On" sait pas !

Le ministre des renseignements français, Bernardo, le muet, y sait pas.

Y parle de "terroriste".

C'est toi ?

Allez, avoue, quoi !

Piss"que c'est personne.

"Mon nom est personne".

Eh  ben, moi aussi, mon nom est personne.

Qu'y dit COLUCHE. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Exécutif
Une seule surprise, Pap Ndiaye à l'Éducation
Après vingt-six jours d’attente, Emmanuel Macron a nommé les vingt-sept membres du premier gouvernement d’Élisabeth Borne. Un casting gouvernemental marqué par sa continuité et toujours ancré à droite. La nomination de l’historien Pap Ndiaye à l’Éducation nationale y fait presque figure d’anomalie.
par Ilyes Ramdani
Journal — Gauche(s)
Union de la gauche : un programme pour mettre fin au présidentialisme
Jean-Luc Mélenchon et ses alliés de gauche et écologistes ont présenté le 19 mai leur programme partagé pour les élections législatives, 650 mesures qui jettent les bases d’un hypothétique gouvernement, avec l’ambition de « revivifier le rôle du Parlement ». 
par Mathieu Dejean
Journal
Écologie politique : ce qui a changé en 2022
Les élections nationales ont mis à l’épreuve la stratégie d’autonomie des écologistes vis-à-vis de la « vieille gauche ». Quel dispositif pour la bifurcation écologique, comment convaincre l'électorat : un débat entre David Cormand, Maxime Combes et Claire Lejeune.  
par Mathieu Dejean et Fabien Escalona
Journal — France
À Romainville, un site industriel laissé à la spéculation par la Caisse des dépôts
Biocitech, site historique de l’industrie pharmaceutique, a été revendu avec une plus-value pharaonique dans des conditions étranges par un promoteur et la Caisse des dépôts. Et sans aucune concertation avec des élus locaux, qui avaient pourtant des projets de réindustrialisation. 
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet d’édition
Pour une alimentation simple et saine sans agro-industrie
Depuis plusieurs décennies, les industries agro-alimentaires devenues des multinationales qui se placent au-dessus des lois de chaque gouvernement, n’ont eu de cesse pour vendre leurs produits de lancer des campagnes de communication aux mensonges décomplexés au plus grand mépris de la santé et du bien-être de leurs consommateurs.
par Cédric Lépine
Billet de blog
Marche contre Monsanto-Bayer : face au système agrochimique, cultivons un autre monde !
« Un autre monde est possible, et il est déjà en germe. » Afin de continuer le combat contre les multinationales de l’agrochimie « qui empoisonnent nos terres et nos corps », un ensemble d'activistes et d'associations appellent à une dixième marche contre Monsanto le samedi 21 mai 2022, « déterminé·es à promouvoir un autre modèle agricole et alimentaire, écologique, respectueux du vivant et juste socialement pour les paysan·nes et l'ensemble de la population ». 
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Reculer les limites écologiques de la croissance… ou celles du déni ?
« À partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance ». L' Atécopol et Enseignant·es pour la planète analysent ce sujet du bac SES, qui montre l’inadéquation de l’enseignement des crises environnementales, et les biais de programmes empêchant de penser la sobriété et la sortie d’un modèle croissantiste et productiviste.
par Atelier d'Ecologie Politique de Toulouse
Billet de blog
Rapport Meadows 9 : la crise annoncée des matières premières
La fabrication de nos objets « high tech » nécessite de plus en plus de ressources minières rares, qu'il faudra extraire avec de moins en moins d'énergie disponible, comme nous l'a rappelé le précédent entretien avec Matthieu Auzanneau. Aujourd'hui, c'est Philippe Bihouix, un expert des questions minières, qui répond aux questions d'Audrey Boehly.
par Pierre Sassier