Véronique HURTADO
Rêveries d'un blogger solidaire
Abonné·e de Mediapart

304 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 juil. 2015

La vedette du 14 juillet, Bernard CAZENEUVE à Paris ou Brigitte BONELLO à Lyon, questions de sécurité et de protection.

Véronique HURTADO
Rêveries d'un blogger solidaire
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ne craignez rien,  Français,  la super-vedette du 14 juillet 2015 veille sur vous !

Les "Céfrans", dormez tranquilles, sur vos deux oreilles, jusqu'au matin du 14 juillet.

Jusqu'à c'que j'vous dise :

- Ouvrez les yeux, je le veux !

Oui, toi, là,  sors de ton plumard, flemmard.

Je te veux, sans oreillers et sans slip, pas de grass'mat, ni d'oreillettes, devrez tout et tous écouter ses délires au ministre qui va s'prendre pour un cow-boy au Far West et qui tire déjà sur tout c'qui bouge...  sauf sur les bourges, comme lui. 

La vache, il s'est bien pris au jeu, le gardien des vaches, le ministre de l'intérieur, le Premier flic de France !

- "Quatre attentats en six mois, je peux faire mieux, qu'y dit."

Ou... pire, que j'lui réponds.

De toute façon, comme l'a affirmé le Premier Ministre, dans son rôle de "Jeune Premier" :

- "Faudra vous habituer !"

Au terrorisme.

On  va  quand même pas contrôler tout le monde à nos frontières françaises qui restent ouvertes à la libre circulation des mineurs et des majeurs, pour vos beaux yeux, les veaux !

Eclatez-vous, bandes de nazes,  le 14 juillet, car le ministre de la sécurité intérieure va vous épater dans son numéro avec Michel DRUCKER et toute sa bande, "The Big Band", sur vos écrans de télévision.

Surtout n'éteignez pas !

Faut c'qu'y faut avant les élections régionales et nationales !

Sinon à quoi ça sert d'avoir des "chiennes" publiques comme France 2, si eux, les Maîtres du jeu politique, ne peuvent pas les tirer sur un plateau de télé  avec leurs chaînes ?

- "Au pied ! Tiens, susucre. Bien, filme ! Non, pas ma braguette, arrête de me flairer les "coui..les", andouille ! Filme, j'te dis. Là, je tire. Non, j'tire pas là. Il est bête, ce chien. Oublie ma bite et filme le canon ! Tu sais au moins où j'habite ? Place Beauvau, comme veau, dans "Les Français sont des veaux". T'as compris ?"

Il remue la queue, la sienne.

Il a dû comprendre, le journaliste.

Donc, demain ou après-demain, le 14 juillet, vous pourrez applaudir Bernard CAZENEUVE dans son "one-man show" grandeur nature, non, grandeur sur strapontin  :

- la police nationale et la gendarmerie, en action, pour de faux, à la télévision !

Ensuite vous voterez, en fonction des réactions du public :

- Nul, moins nul, assez nul, complètement nul, au choix !

N'oubliez pas de confirmer votre vote dans les urnes du mois de décembre 2015, pour les élections régionales.

Ce sera Noël et Bernard CAZENEUVE, c'te fois-ci, se déguisera en "petit Papa Noël" (il a la taille !) pour se glisser dans vos cheminées et vous apporter plein de joyeux cadeaux qu'il laissera dans vos petits souliers.

- "Ah bon, vous chaussez du 46 ? Lui, c'est du 39 fillette. Bah, il achètera des chaussettes extensibles."

Ouaip, j'préfère MEDIAPART.

Bon, on va voir si MEDIAPART supporte la critique du politique.

Quoi, j'ai rien dit contre MAHOMET, moi ?

Alors, j'peux continuer.

Impensable !

En France, aujourd'hui, faut dire qu'du bien d'tout l'monde, enfin surtout des politiques et des religieux.

Surtout les religions, enfin une religion, indispensable !

J'me demande à quoi ça a servi de faire la Révolution française.  

On ne coupe plus les têtes de nos gouvernants, on coupe les arbres, ça soulage ! 

Bah non, même pas !

C'est dommage.

Où j'en étais, déjà ?

Ah oui, Bernard CAZENEUVE va être la vedette du 14 juillet 2015.

De toute façon, personne voulait l'faire à sa place.

Quatre attentats en six mois, ça fait réfléchir !

Pas pressés de mourir, les autres.

"Normal", y  l'a dit "Normal 1er", que le Ministre de l'Intérieur y fasse le test de la sécurité intérieure.

- "T'es pas mort ? Bon, ça va ! J'vais pouvoir les soûler avec mon discours à 13H00, ouf !"

Par contre, c'est nous qu'allons dessaouler, à l'entendre, Normal 1er, nous promettre que le chômage va baisser et qu'il faut pas le laisser.

- "Votez pour moi, François HOLLANDE !"

Soyez pas dégoûtés du Gouda, c'est bon le fromage hollandais, si, si.

Pour ceux qui préfèrent le fromage français, qu'y votent blanc. Ca f'ra des camemberts avec des trous.

A moins qu'y s'fasse dessouder avant, le président, question d'sécurité à l'Elysée.

Pass qu'y s'ront, tous, Place Beauvau avec Michel DRUCKER, les flics et les pandores !

Y préfèrent passer à la télévision que passer de vie à trépas, les flics, faut les comprendre aussi.

Pendant ce temps, Brigitte se laisse mourir de faim à Lyon pour tous ces "c...ns".

Ca fait rire personne, même pas moi.

34 expertises psychiatriques pour dire qu'elle est apte au travail.

Deux seules pour dire qu'elle capte pas c'qu'on lui dit.

Alors je cafte !

Faut qu'vous sachiez que, pendant que vous allez défiler durant le 14 juillet et que l'autre, le "vacher" va faire son numéro politique de vache à la télévision sur nos chaînes nationales médiatiques, avec notre argent publique, y'a des gens qui meurent en France, pour de vrai.

C'est pas pour de faux.

Ce ne sera pas filmé, la mort lente de Brigitte.

https://www.facebook.com/MarchepourlaJustice

https://www.youtube.com/watch?v=jx8q1xTxEN8

Il s'en fout, le ministre de l'intérieur.

C'est un petit agent, si petit agent, si peu d'argent.

Y va pas prendre une décision de réintégration, le 14 juillet, qui va contrarier sa clique de chefs avec leurs têtes à claques.

Il préfère faire des cadeaux de Noël aux têtes à claques avec l'argent publique, sous forme de promotions et/ou mutations.

Mais pour ça, il faut être un chef.

Pour bénéficier des faveurs du Ministre.

Les autres, y crèvent, sur un trottoir, devant une administration sinistre.

Merci, patron !

On s'ra contents de vous regarder à la télévision pendant qu'on crève de désespoir sur un trottoir.

 Signé COLUCHE

L'Emmerdeur "pas" Mort Politiquement

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Le naufrage d’un ministre désinvolte
Le voyage de Jean-Michel Blanquer aux Baléares, à la veille d’une rentrée scolaire à haut risque, résume deux années de gestion de la pandémie de Covid-19 : par désintérêt manifeste, il n’a jamais répondu aux craintes et à l’épuisement des enseignants comme des familles. 
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Anne Hidalgo face à Mediapart
Ce soir, une invitée face à la rédaction de Mediapart : la maire de Paris et candidate socialiste à l’élection présidentielle.  
par à l’air libre
Journal — Industrie
Industrie française : l’attractivité de la rente
Accusé d’être le fossoyeur de l’industrie, Emmanuel Macron entend contre-attaquer : grâce à sa politique, la France aurait retrouvé son attrait pour les investisseurs étrangers. Mais il confond compétitivité-prix et attractivité, qui repose sur des écosystèmes détruits systématiquement par le gouvernement au profit d’un capitalisme de rente.
par Martine Orange
Journal
La Serbie fait front derrière son héros Novak Djoković
Les aventures australiennes de l’actuel numéro un du tennis mondial, et son expulsion, ont mobilisé la Serbie, qui a défendu bec et ongles son champion. Sûrement parce qu’il incarne depuis plus d’une décennie les espoirs de tout le pays, mais aussi ses profondes contradictions. 
par Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin et Simon Rico

La sélection du Club

Billet de blog
La gauche et l’éducation : l’impensé des savoirs scolaires
D’un débat entre représentants des candidats de gauche et de l’écologie sur l’éducation ressort l’impensé partagé des savoirs scolaires.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin
Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua
Billet de blog
Université et Recherche, fondements d'une VIème République, démocratique et sociale
Emmanuel Macron a prononcé un discours au congrès de la conférence des présidences d’Universités ce jeudi 13 janvier, dans lequel il propose une réforme systémique de l’université. Des chercheurs et enseignants-chercheurs membres du parlement de l’Union Populaire, des députés, ainsi que des membres de la communauté universitaire lui répondent.
par Membres du parlement de l’Union Populaire