mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Plus que quelques jours pour profiter notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mar. 30 août 2016 30/8/2016 Dernière édition

Parce qu'un Noël qui laisse de côté les plus pauvres n'est pas Noël ! Et pour ceux qui vont vivre un Noël, abandonnés de tous.

 «INJUSTICE DE...NOEL !»
Les villes brillent, voilà Noël.

Voyez ce vieux les yeux au ciel.

Non, pas l’homme à la barbe blanche,

 L’autre à la veste usée aux manches.
Baisserez vous les yeux sur lui,

L'esprit de Noël

                                          

Ce pauvre hère, ce démuni

Allez, tentez, demain c'est fête,

Jetez deux sous dans sa casquette !
Vous n’osez pas, il sent mauvais ?

 Vous qui fleurez le parfum frais,

 Ne comprenez pas sa misère

 Ce pauvre gueux vous indiffère.
Il ne demande pas grand’ chose

Rien qu’un sourire qui s’ pose

 Pour réchauffer son cœur meurtri

 Car plus personne ne pense à lui.
Si vous pouviez vous les notables,

Savoir ce qu’est manquer de table,

Tendre la main et faire l’aumône,

Non tout cela vous empoisonne.
Engoncés dans votre confort,

Vous ne voulez faire un effort

Serez-vous moins aisés demain

De lui avoir tendu la main ?
« Ceux d’ la cloche » n’ont pas opté

D’être aujourd’hui sur le pavé.

 Vous qui « puez » bon le pognon

Serez peut-être un jour sans nom !
Alors ne fuyez pas des yeux

Tous ces pauvres miséreux,

 Donnez leur un modique don

Pour modifier leurs conditions.
Dodus, obèses enflés de graisse

 Ouvrez donc votre tiroir-caisse

Puisque vos cœurs sont sclérosés

Puissent vos billets vous alléger.

3050953919_1_3_aV99gydE.jpg

 

Alors un faible espoir existe,

Pour qu’en ce jour de grand festin

Chacun au monde mange à sa faim !

© Calynette (2004) sur "Oasis des Artistes"

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Les plus pauvres d entre les pauvres sont les diamants de l etre, encore faut il réaliser ce que cela signifie et que cela corresponde reellement à un vécu.

Cet été, Mediapart vous accompagne partout !

onze euros les trois mois

À cette occasion, profitez de notre offre d'été : 11€/3 mois (soit 2 mois gratuits) valable jusqu'au 4 septembre et découvrez notre application mobile.
Je m'abonne

L'auteur

Véronique HURTADO

Rêveries d'un blogger solidaire