Véronique HURTADO
Rêveries d'un blogger solidaire
Abonné·e de Mediapart

304 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 juil. 2015

Véronique HURTADO
Rêveries d'un blogger solidaire
Abonné·e de Mediapart

La baisse du chômage ? Pour 3000 €, es-tu prêt à être radié définitivement de Pôle-Emploi ? Proposition (MAL)-honnête.

Véronique HURTADO
Rêveries d'un blogger solidaire
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

- J't'y jure ! Signe-là, là, en bas, qu't'acceptes d'être radié des cadres, euh, de Pôle-Emploi.

- Quoi, qu'est-ce qu't'as ? Tu crois quoi, qu'y t'aurait trouvé du travail, à Pôle-Emploi ? Mais sur quelle planète t'habites, toi ?

- Bon, alors, tu signes ? Quoi encore ? T'as peur de quoi ? D'être privé de tes indemnités de chômeur ? T'as quel âge ? 19 ans ! Mais t'auras rien. Alors tu signes ? Si tu signes, par contre, t'auras 3 000 €, si, si, cro^^ââa-moi. En plus du RSA. Ah oui, t'as pas droit au RSA non plus. Bah voilà, t'auras au moins 3 000 €. Elle est pas belle, la vie ?

- Quoi, si tu peux te réinscrire à Pôle-Emploi ? Alors, après 2017, pas avant. Pourquoi ? Parce qu'il faut faire baisser les chiffres du chômage.

- Qu'est-ce qu'il a encore, le vieux, là-bas ! Y veut pas signer, le pépère ? Mais qu'est-ce que tu crois, qu'on va te trouver du travail à 55 ans ? Tu n'as plus droit aux indemnités de chômage, tes droits sont épuisés, papy. Quoi, t'as des enfants qui font des études ! Qu'est-ce que j'en ai à foutre ?

Bah tiens, signe-là. Avec 3 000 €, tu pourras au moins leur payer leurs frais d'inscription pour cette année à l'Université. Oui, mais quand on est pauvres, on ne fait pas d'études en France. C'est fini, ça ! Mais ils se croient tout permis, ces "sans dents". Dis-moi merci pour les 3 000 € et que j'te revois plus venir chercher du travail. Place à la jeunesse !

3 000, trois mille, €, euros, une fortune pour ces "c...ns".

La prime de la ré-élection à la présidence de François HOLLANDE.

Ouais, vous le saviez pas, en cours d'élaboration, le "nec plus ultra" du clientélisme politique de gauche :

- débaucher les chômeurs !

Si le cynisme était la marque politique d'un parti, il serait la marque politique du Parti Socialiste.

En 2017, grâce  à cette prime de "débauchage" des chômeurs, de mise au chômage définitif des chômeurs, pour solde de tout compte, le président socialiste, des "trémolos" dans la voix, il nous dira :

- "Grâce à ma politique de gauche, les chiffres du chômage ont baissé !"

- Vas-y "mollo", pépère, sur les primes de radiation.

P'te bien qu'elles pourraient devenir le crime de trop, une sorte de meurtre prémédité pour rendre invisibles les corps des chômeurs rayés de la carte de France.

Après les "sans dents", vous aurez les "sans droit" au chômage.

Sauf que ce sera de leur faute, à ces pauvres types.

Ils auront accepté de signer leur arrêt de mort définitif, pour 3 000 €.

- Et qu'on ne vous revoie plus du tout à Pôle-Emploi, dehors  !

Ca fait pas cher, le débauchage d'un chômeur :

- "le prix d'une vie à ne plus avoir droit à rien".

Je savais qu'un patron pouvait débaucher un salarié.

Mais je ne savais pas qu'on pouvait débaucher un "sans-emploi".

On aura tout vu avec ce gouvernement de gauche, tout, j'vous dis !

[ Le salaud se regarde tranquillement dans la glace, il s'aime, il s'admire, il se justifie, il a l'impression - tant qu'il n'est pas mis en échec - de triompher des difficultés qui arrêtent les autres ; il n'est pas loin de se prendre pour un héros.
La Part de l'autre [ Éric-Emmanuel Schmitt ] ]

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Opération « Sauver Sarko » : un diplomate libyen rattrapé par la justice
Un diplomate libyen en lien avec les services secrets français a été mis en examen pour « corruption de personnels judiciaires étrangers ». Il a reconnu avoir servi d’intermédiaire pour essayer d’obtenir la libération d’un des fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi dans le but de servir les intérêts de Nicolas Sarkozy.
par Fabrice Arfi, Karl Laske et Antton Rouget
Journal — Gauche(s)
Congrès du PS : l’union avec les Insoumis en pomme de discorde
Derrière Olivier Faure, Hélène Geoffroy et Nicolas Mayer-Rossignol, trois équipes se disputent la direction du Parti socialiste. Mi-janvier, les adhérents les départageront sur la base de « textes d’orientation » aux stratégies bien distinctes.
par Fabien Escalona
Journal — Gauche(s)
Au PCF, l’opposition à Fabien Roussel fait entendre sa voix
Après un Conseil national tendu, le projet de la direction du parti communiste pour le prochain congrès n’a obtenu que 58 % des suffrages exprimés. Un appel signé par trente-cinq cadres critique une perte de boussole idéologique. Un événement, dans un parti aux habitudes légitimistes. 
par Mathieu Dejean
Journal
Drones, « exosquelettes » et nouvelles brigades : comment Darmanin va dépenser ses milliards
Les députés ont adopté mardi la version sans doute définitive de la Lopmi, ce texte qui fixe les objectifs et moyens des forces de l’ordre pour les cinq prochaines années. Elle prévoit une augmentation de leur budget de 15 milliards d’euros, dont la moitié sera consacrée à la numérisation de l’ensemble de leurs activités.
par Jérôme Hourdeaux

La sélection du Club

Billet de blog
L’art nous empêche-t-il de construire un monde meilleur ?
L'art peut-il être un outil politique pour surmonter les crises environnementales et sociales que nos sociétés traversent ? A-t-il vraiment le pouvoir de créer de nouveaux récits pour amener une mutation profonde et nécessaire ? Non. Car dans un monde profondément individualiste, l'art est fondamentalement du côté des forces réactionnaires.
par Sébastien Piquemal
Billet de blog
Dominique Blanc porte haut « La douleur » de Marguerite Duras
L’actrice dit vouloir jouer encore et encore ce spectacle, « jusqu’ au bout ». Elle a raison. Ce qu’elle fait, seule en scène, est indescriptible. Thierry Thieû Niang l’accompagne dans ce texte extrême de Marguerite Duras créé sous le direction de Patrice Chéreau il y a bientôt dix ans.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Avec Francesca Woodman et Vivian Maier, « Traverser l’invisible »
Chacune à sa façon, les deux photographes, comme l'écrit Marion Grébert, « ont mené leur existence en échappant à la moindre possibilité d’être saisies. »
par Jean-Claude Leroy
Billet de blog
Jean-Charles Richard et autres héros du jazz
Sur l’album L’Étoffe des Rêves, le saxophoniste Jean-Charles Richard converse avec le pianiste américain de jazz Marc Copland. La vocaliste Claudia Solal et le violoncelliste Vincent Segal les rejoignent. L’entente des deux leaders, le talent apporté par leurs renforts, façonnent un univers harmonique enchanteur. Et délivre, cet automne, un concert réel comme un songe.
par BRUNO PFEIFFER