LA CRUAUTE DU CAMEMBERT

Quand on parle de fromage, beaucoup de gens ici et ailleurs pensent que le fait d'en manger n'a rien de cruel..........Ici, beaucoup de gens disent ne manger que des viandes bio., des fromages bio., achetés à la ferme ou chez de petits producteurs sur les marchés...............parlons en!

il y a quelques jours, je regardais un documentaire sur arte, vous savez, ces documentaires qui les uns après les autres, parcourent toutes les régions de France, pour en vanter les beautés et les traditions, et les saveurs, bien sûr............

Là, on s'arrêtait en Normandie. Pays de pommes et de lait.............donc, de cidre et de fromages.

vache-veau-calins2 vache-veau-calins2

 

On passait un long moment avec un éleveur de 80 vaches et sa famille. J'ai prêté un peu plus attention à ce moment, vous me connaissez............on voyait des vaches dans les prés, nourries à l'herbe essentiellement, et pas du tout enfermées sans jamais voir le jour, non. De belles bêtes "heureuses" disait-il...............Il parla de "ses" bêtes et de ses pratiques d'élevage. Bien loin de celles de la ferme des 1000 vaches, pour sûr, allez vous me dire, sûr(e) de vous!

Et bien détrompez vous et perdez les quelques dernières illusions qui vous restaient (ou que vous entretenez.....) sur du fromage pas cruel...............

Il nous expliquait que quand les veaux naissent dans cette petite ferme de 80 vaches laitières, le veau n'est laissé avec la vache...............qu'un jour! après, il lui est retiré car il ne faut absolument pas qu'ils créent un lien affectif................et l'on voyait effectivement un pauvre petit enlevé et transporté en quad dans une petite cage, vers...............un minuscule box, où il allait passer sa courte vie. L'éleveur, magnanime, nous avoua qu'il donnait au veau le lait de sa mère pendant..............2 jours! après, biberons de lait en poudre!!!! et tous les "gentils petits éleveurs" du coin font de même.

Parce que, faut pas plaisanter, le lait de vache, c'est pas fait pour les veaux!.........mais pour le CAMEMBERT, pardi! et de nous vanter la production de "ses" belles bêtes. 80 vaches = 1000 litres de lait par jour! vous avez bien lu, plus de 120 litres par vache! et l'employée qui était responsable de la traite de nous expliquer que les vaches étaient traites 2 fois par jour, que chacune avait une personnalité différente, que c'était des individus à part entière, celle qui voulait toujours passer en 1er et celle qui refusait systématiquement, et passait en dernier, les douces, les impétueuses, et qu'elle s'attachait et pleurait quand celles qu'elle aimait partaient à l'abattoir.............

des individus avec des personnalités originales et attachantes, comme les humains...............

Et j'étais là, devant ce sommet de spécisme*, désespérée que le monde ne change pas plus vite et que l'exploitation des animaux ait encore de beaux jours devant elle!

En ce début d'année, mes pensées vont vers tous ceux qui souffrent de l'exploitation, animaux humains et non humains, vers tous ceux qui sont torturés, à qui on nie leurs droits..............et je sais que mon combat de 2016, comme celui des années passées, sera celui là: me battre pour que tous les animaux humains et non humains puissent vivre libres et avoir une vie décente et qu'ils soient respectés..........

je vous appelle nombreux à rejoindre ce combat!

 

*spécisme= discrimination basée sur l'espèce, concept selon lequel la personne humaine serait supérieure aux animaux et aurait ainsi droit de vie et de mort sur eux...............(comme dans le temps, certains considéraient que les blancs étaient supérieurs aux noirs, juste bons à mettre en esclavage)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.