TELERAMA PARTAGE UNE JOURNEE AVEC UN MILITANT ECOLOGISTE ASSIGNE A RESIDENCE

Télérama a voulu passer une journée avec l'un des militants écologistes totalement non violent et innocent de toute charge, qui a été assigné à résidence par le gouvernement "socialiste" français, passant outre la liberté de déplacements qu'on est en droit d'avoir dans une démocratie, ceci, au nom de l'état d'urgence.................

lisez ci- dessous l'introduction de cet article, la suite est sur le site de télérama:

 

"Joël Domenjoud est un citoyen comme les autres. Enfin presque : depuis le 26 novembre 2015, 16h30, il est assigné à résidence au nom de l’état d’urgence. Membre de la legal team de la Coalition climat, ce militant sans casier judiciaire, la petite trentaine échevelée et la voix calme, se retrouve prisonnier de Malakoff, sa commune de résidence, jusqu’à la fin de la COP21, ce samedi 12 décembre. Ce qu’on lui reproche ? Rien, si ce n’est son dissentiment politique. Inique, ubuesque, kafkaïenne, sa situation est emblématique des dérives sécuritaires qui secouent la France depuis les attentats du 13 novembre. Son histoire en est une parmi tant d’autres, noyée entre deux mille cinq cents perquisitions administratives et trois cent cinquante-quatre assignations à résidence."

la suite ici:

http://www.telerama.fr/monde/assigne/#xtor=EPR-126-newsletter_tra-20151212

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.