LES DEPUTES REFUSENT LES CAMERAS VIDEOS ET LES VISITES INOPINEES DANS LES ABATTOIRS

Les députés ont REJETE la semaine dernière, l’une des mesures phares de la proposition de loi relative au respect de l’animal en abattoir, (commission pilotée par Olivier Falorni, et mise en place à la suite des maltraitances révélées par les vidéos de L214 dans des abattoirs français), à savoir l'INSTALLATION DE CAMERAS VIDEOS DANS LES ABATTOIRS.

C’est à la demande de certains écologistes, des centristes et LR, que l'article visant à rendre obligatoire l'installation de caméras dans toutes les zones des abattoirs où des animaux vivants sont manipulés, a été supprimé, alors que cette mesure est plébiscitée par 85% des Français.  Ces élus se moquent donc clairement de l'avis du peuple français, et n'ont fait qu'obéir au lobby de l'élevage!

Ils ont aussi obtenu la suppression d'un autre article qui proposait d' autoriser les parlementaires à visiter les établissements d'abattage de façon inopinée, éventuellement accompagnés de journalistes.

 

les tortures vont donc pouvoir continuer tranquillement, hors des yeux de tous les citoyens et élus!

Honte à eux, et souvenez vous en quand vous voterez!

Jugeant le texte "complètement vidé de sa substance, presque massacré", M. Falorni a voté contre la proposition de loi réécrite, et a déploré dans un communiqué la position "extrêmement conservatrice de la commission" et "fermée" du ministère. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.